L’année 2018 annonce un compte à vue plus cher

billets euro

La hausse du prix des comptes à vue est un phénomène qui n’a pas été ignoré. Si celle-ci s’est déjà fait ressentir en 2017, elle sera davantage remarquée pour cette année 2018. Ainsi, Febelfin ne s’est pas retenu de partager son avis, car ce n’est pas le cas en Belgique.

Sur un an, une hausse de 3,7% a été constatée au niveau des placements ainsi que des marchés. En effet, en ce qui concerne le compte à vue, notamment celui avec carte de crédit, un accroissement de prix de 3,9% a été relevé l’année dernière, si celui-ci avait diminué de 1,32% en 2016. Ce qui n’annonce rien de bon pour l’année 2018.

D’après l’Observatoire des prix, ces résultats du premier trimestre 2018 sont supérieurs à l’inflation totale enregistrée en 2017 qui s’est établit à 2,2%. Cependant, il a été proclamé qu’avec un taux moins élevé que les autres pays, seule la Belgique aura été épargnée par cette hausse.

La hausse de prix des différents comptes à vue

Selon la précision du communiqué du SPF Économie :

Cette hausse est principalement la conséquence d’une augmentation de tarifs appliquée par deux banques.

En effet, une augmentation de prix a été observée au niveau du compte à vue électronique avec carte de crédit. Si en 2017 le coût moyen était de 45,75 euros, ce n’est plus le cas aujourd’hui, le mois de janvier 2018 a enregistré une croissance de 5,57% pour afficher un prix à 48,27 euros.

Avec un taux d’utilisation de 41,5%, le compte à vue électronique affiche une notoriété sans équivoque. Autrefois taxé à 21,40 euros, son coût atteint aujourd’hui les 21,95 euros, pour un taux de croissance de 2,57%.

Une augmentation a également été constatée sur le seuil d’un compte traditionnel avec carte de crédit, dont le prix est passé de 45,80 euros à 48,64 euros. Ce qui témoigne d’une hausse de 6,20% sur une période d’un an.

Peter Van Herreweghe, directeur de l’Observatoire des prix a appuyé que :

Les comptes à vue sans carte de crédit sont explicitement moins chers que les comptes à vue avec carte de crédit. Les comptes à vue électroniques sont mêmes plus de la moitié moins chère lorsque le consommateur ne prend pas de carte de crédit.

Van Herreweghe.

Febelfin émet son avis quant à la situation

Febelin a sorti un communiqué après la publication de ces augmentations de coût du compte à vue. Celui-ci stipule que :

Le compte à vue en Belgique figure parmi les moins chers d’Europe. Le profil le plus coûteux est un profil traditionnel avec carte de crédit, et son coût reste inférieur à 50 euros. Ce coût peut, selon un site français de comparateur banque, s’élever à 194,30 euros en France, par exemple.

Febelfin.

Febelfin n’a également pas omis de déclarer l’augmentation de 17,7% des frais bancaires sur le territoire belge qui est toutefois inférieure à celle de l’inflation (19,3%). Ces résultats ont été indiqués par les chiffres du SPF Économie.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

Liens sponsorisés
back top