Les tarifs bancaires connaîtront encore une hausse en 2018

carte de crédit et billets euro

D’après les enquêtes menées par l’association des consommateurs CLCV et UFC-Que Choisir, les tarifs bancaires se verront encore à la hausse pour l’année 2018. Dès le 1er février, les consommateurs devront payer le prix fort pour régler les frais de tenue de compte, le transfert de PEL ou pour l’opposition sur un chèque.

Des études effectuées auprès de nombreux établissements bancaires français et d’outre-mer ont permis deconstater que 2018 n’est pas encore l’année qui accueillera la baisse des tarifs. Au contraire, des écarts de prix et des hausses se font remarquer d’une institution à une autre.

Comparée à l’inflation qui n’a progressé que de 3 % depuis 2013, cette augmentation est trois fois plus rapide en affichant 9 % sur la même période. Qu’il s’agisse de clients fragiles ou solides financièrement, cet accroissement n’épargne personne. Selon les brochures tarifaires des banques, les coûts de gestion d’un compte (services et anomalies) seront plus faramineux que jamais.

Des coûts à la hausse

En se référant aux livrets tarifaires des plus grandes banques, une hausse moyenne de 2,2 % est prévue pour 2018 sur les frais de gestion de compte. Soit, un coût moyen de 202 euros. Il faut s’attendre aussi à une montée en flèche de 2,5 % sur les forfaits et de 17 % sur les différentes prestations au détail.

Les frais annuels de tenue de compte se retrouveront entre 10,50 euros et 71,80 euros. Soit, un coût moyen de 20,58 euros indiquant un surcroît de 3,5 % par rapport à l’année précédente. En ce qui concerne les chéquiers, une augmentation moyenne de 4,3 % est constatée, tandis que pour une opposition elle est de 1,8 %.

Quant aux transferts de PEL d’une agence à une autre, un rebondissement de 9,5 % (coût moyen de 87,70 euros) marquera la saison. 6 % pour les virements occasionnels externes.

Frais bancaires, un tarif pour chaque profil

Que ce soit auprès du plus fragile ou du plus solide financièrement, la hausse des prix tous les profils de client.

Concernant les personnes en situation de fragilité financière, il faut souligner qu’il existe un dispositif spécifique leur permettant d’accéder à de nombreux services bancaires. Le tout, avec un taux réduit sur les commissions d’intervention et à un coût fixé à 3 euros par mois. Malheureusement, cette offre spéciale est encore mise de côté.

C’est pourquoi les petits consommateurs doivent s’acquitter d’une somme moyenne de 71,93 euros pour les services qui leur sont rendus, contre 66,55 euros pour les abonnés des banques en ligne.

Pour les détenteurs d’une carte Visa ou MasterGold (consommateurs moyens), la moyenne s’élève à 149,45 euros. 212,50 euros pour les habitués de la carte Visa Premier ou Gold (gros consommateurs).

Avec de tels changements, comparer les frais bancaires devient une nécessité absolue afin de trouver l’offre répondant au mieux aux attentes de chacun.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

Liens sponsorisés
back top