La startup américaine SoFi inquiète les banques

Logo de la startup américaine SoFi

La startup californienne SoFi se présente à l’heure actuelle comme un acteur redoutable du secteur financier. Depuis sa création, la Fintech se développe très rapidement et elle continue à croître. Initialement spécialisée dans le refinancement de prêts étudiants, la jeune pousse a élargi son offre en proposant entre autres du prêt à la consommation, du crédit immobilier et de l’assurance-vie. Elle se fixe aujourd’hui plusieurs objectifs ambitieux. Détails !

Aux États-Unis, les frais de scolarité sont onéreux alors que les bourses d’études se font de moins en moins nombreuses. Plus de 44 millions d’individus ont été contraints de souscrire un prêt pour financer leurs études. C’est ainsi que l’encours de la dette étudiante a franchi la barre des 1 400 milliards de dollars outre-Atlantique.

Au vu de cette situation, quatre anciens étudiants de Stanford ont eu l’idée de créer la startup SoFi. En 2011, les fondateurs de la jeune pousse ont refinancé les prêts étudiants des diplômés de leur école. Plus tard, ils adressent leur offre aux étudiants de grandes universités comme Harvard et MIT.

La Fintech déploie un service de prêt en ligne destiné aux particuliers aisés mais pas encore riches qu’elle appelle les Henry’s (« high earners, not rich yet »). L’agence de notation Moody’s indique que ces individus touchent un revenu annuel moyen supérieur à 170 000 dollars.

En 2015, SoFi diversifie ses services en proposant du crédit immobilier, du prêt à la consommation, des services de gestion de fortune et de l’assurance-vie.

Une plateforme de prêt 100% en ligne différente des autres

La startup SoFi déploie un processus d’octroi de prêts entièrement dématérialisé. Elle se démarque des autres plateformes de prêt 100% en ligne (telles que CircleBack Lending ou Lending Club) sur trois points.

En premier lieu, elle offre des taux d’intérêt plus avantageux que ses concurrentes.

En second lieu, la Fintech finance les crédits qu’elle distribue avec ses fonds propres.

Enfin, elle présente une méthode d’évaluation de solvabilité différente. Outre les parcours universitaires et professionnels des clients, SoFi estime la solvabilité de ces derniers en se basant non pas sur le « credit score » (l’historique de crédit des usagers) mais sur le « free cash flow » (revenus mensuels diminués des dépenses des individus).

Une croissance rapide

Comptant plus de 350 000 clients à l’heure actuelle, SoFi a prêté près de 20 milliards d’euros depuis sa création.

Récemment, la Fintech multiplie les partenariats pour accélérer son développement. En février 2017, la startup a bouclé une levée de fonds de 500 millions de dollars. En 2015, la jeune pousse avait déjà bénéficié d’1 milliard de dollars de la part du groupe japonais SoftBank. Aujourd’hui, le total des fonds qu’elle a levés depuis sa création est évalué à 1,9 milliard de dollars.

En février dernier, la Fintech a par ailleurs racheté la banque mobile Zenbanx afin de pouvoir proposer de nouvelles offres à ses usagers (épargne, paiements et virements).

En outre, SoFi déploie les mesures nécessaires pour fidéliser les Henry’s. Elle entend créer une catégorie de clientèle présentant des risques limités afin de pouvoir fonctionner avec des coûts de production réduits. Il faut reconnaître que la startup dispose des ressources requises pour séduire de tels clients. De plus, SoFi figure parmi les plus grands prétendants au titre de meilleure banque pour les jeunes aux États-Unis.

Enfin, SoFiBank a émis une demande de licence pour s’établir dans l’Utah en juin dernier. La jeune pousse compte mettre à la disposition de ses clients des comptes bancaires et des cartes de crédit.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

Liens sponsorisés
back top