Les placements adéquats pour une gestion optimale de la trésorerie des entreprises

un professionnel et un employé de la banque se serrant la main

Les professionnels bénéficient de plusieurs produits financiers qui leur permettent de garantir une meilleure gestion de leur trésorerie. Les avantages varient d’ailleurs d’un support à un autre en fonction de chaque établissement bancaire. Quoi qu’il en soit, ce système permet de rapporter plus et représente très peu de risque.

De nombreux produits financiers s’offrent aux entreprises dans le cadre d’une gestion optimale de leur trésorerie. Les entrepreneurs peuvent opter entre les comptes rémunérés, les comptes à termes, les fonds obligataires, diversifiés ou structurés ou encore les contrats de capitalisation.

Ce choix dépendra du profil, des besoins et des moyens de chaque investisseur. Les avantages sont ainsi disparates d’un contrat à un autre. Les diverses banques proposent en effet des conditions différentes, surtout pour la rémunération.

Certaines initiatives sont de ce fait de mises dans l’optique de bénéficier des meilleures offres au niveau du rendement et des situations de risque des supports.

Des taux disparates sur le marché

Les entrepreneurs ont à leur portée une large gamme de produits permettant une meilleure gestion de leur trésorerie. Concernant les comptes rémunérés ou livrets bancaires, les taux varient en fonction de chaque établissement financier.

À titre d’exemple, la Caisse d’Épargne Île-de-France propose l’une des tarifications les plus compétitives du marché. Le rendement de son Compte excédent professionnels est en effet à 0,20% brut annuellement pour les placements de moins de 50 000 euros et à 0,10% pour des investissements supérieurs.

Le taux de rentabilité du CSL excédent pro chez Crédit Agricole Île-de-France est à 0,15% par an. Le compte sur livret de LCL procure la même rémunération. En ce qui concerne La Banque Postale, le rendement n’est qu’à 0,10%. Certaines entités comme BNP Paribas ou Bred ne proposent même plus ce type de produit.

Par ailleurs, les taux sont aussi diversifiés avec les comptes à termes. Celui de LCL se démarque en affichant 0,20%. À savoir que ce compte peut se reconduire automatiquement chaque mois.

Crédit Agricole Île-de-France, quant à lui, en offre 0,03% par tranche de trois mois. Dans les détails, le rapport est de 0,02% pour le premier trimestre, s’ensuit un taux de 0,05% et de 0,23% à l’échéance du second anniversaire du contrat. La démarche est la même jusqu’au terme de la cinquième année. En moyenne, la rentabilité s’établit à 0,30%.

Le rendement du compte à terme Optiplus de Bred est variable, allant de 0,25 à 0,40%, en un glissement de cinq ans.

D’autres fonds de placement sont plus rentables

Il est préconisé de recourir à l’expertise des conseillers pour son choix dans le cadre des fonds obligataires, diversifiés ou structurés.

D’autant que ce personnel bancaire se trouve dans l’obligation de favoriser cette orientation depuis l’entrée en vigueur du règlement MIF2 le 3 janvier dernier.

Cette stratégie vise à permettre aux clients de profiter des meilleures conditions pour la gestion de ses investissements afin d’éviter que le consommateur envisage un éventuel changement de banque.

Dans ce sens, la clientèle pourra opter pour les mandats de gestion délégués. HSBC en propose aux petites entreprises. Il existe également d’autres produits comme la convention d’exécution sans conseil.

BNP Paribas intègre par contre des conventions de gestion conseillées en investissement aux personnes morales plus prudentes. Les produits préconisés pour cette cible sont ceux notés entre 1 et 2 sur une échelle de risque allant jusqu’à 7. BNP Paribas Obli CT est le plus populaire parmi cet ensemble en proposant une rémunération annuelle élevée à 0,32%.

Les chargés de clientèle de Crédit Agricole Île-de-France conseillent un placement des excédents de trésorerie avec une alternative de placements plus dynamiques sur des OPCVM sélectionnées au préalable.

Le fonds BFT Crédit Opportunités ISR qui permet un gain de 0,55% en un an est recommandé.

Enfin, le fonds en euros des contrats de capitalisation peut être utilisé comme produit de trésorerie sous quelques conditions. Son rendement est aux environs de 1,5% ou plus. Crédit Agricole Île-de-France propose une possibilité de souscription des contrats de certaines sociétés comme Roths child ou Indo suez Wealth Management. Cela requiert toutefois des investissements à hauteur de 100 000 euros voire 500 000 euros en moyenne.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top