Développement d’applications : Google veut faire profiter les grandes banques de son savoir-faire

une personne en train d utiliser ses applications mobiles

À l’heure où la diversification des activités est le mot d’ordre pour toutes entreprises, tous secteurs confondus, le géant américain Google se transforme peu à peu en fintech, proposant son expertise dans le développement d’applications aux grands acteurs du secteur bancaire. Son projet contribuera également à l’expansion de son application Google Pay.

Google agira en tant que support logistique

Le projet devrait prendre forme l’année prochaine. Il s’agit de la création de compte bancaire numérique pour les clients de grands établissements bancaires par l’intermédiaire de Google. L’intérêt du géant américain réside surtout dans le fait que les comptes ainsi créés seront automatiquement intégrés à Google Pay.

Google mettra en place une plateforme pour accueillir les différents comptes.

ImportantSon rôle se limitera à développer les outils digitaux qui correspondent aux services proposés par les banques partenaires. Ces dernières restent en charge de toute la partie typiquement bancaire.

De grands partenariats déjà conclus

Dire que Google est une grande entreprise relève de l’euphémisme. Et pour ce nouveau projet, ses ambitions sont à la hauteur de ce qu’elle représente déjà.

Ainsi, comme banques partenaires, la firme sise à Mountain View a choisi le haut du panier, à l’image de BBVA USA, BMO, SEFCU, Bank Mobile, First Independance Bank et Coastal Community Bank, sans oublier ses partenaires de longue date Citi et Stanford Federal Credit Union.

Google n’a pas sélectionné ses partenaires au hasard. Les banques de cette liste ont pignon sur rue. Rien que la BMO à Montréal représente plus de 12 millions de clients potentiels. La banque canadienne dispose d’un capital de 45 milliards de dollars.

Google n’avance pas en terrain conquis

Le nouveau service concocté par Google est similaire à ce que propose par exemple Treezor en France. Si la concurrence de la fintech n’est pas de nature à inquiéter le géant américain, de l’autre côté de l’Atlantique, il aura fort à faire pour grignoter des parts de marché à des acteurs déjà bien installés comme FIS ou Fiserv.

L’expertise de Google dans le monde du numérique sera un atout certain pour les établissements bancaires qui savent pertinemment que la digitalisation des services est de plus en plus inéluctable.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top