Razer diversifie ses activités et part à la conquête du secteur bancaire

capture ecran du site Razer

Après les jeux vidéo et les produits high-tech, Razer envisage de se positionner sur le secteur bancaire en Europe et aux États-Unis. Une continuité logique pour l’entreprise américaine qui propose déjà un service de paiement numérique, des crédits virtuels pour les joueurs et des services bancaires à Singapour. Son objectif est de répondre aux besoins des jeunes utilisateurs.

Une vision internationale

Après avoir déposé une demande de licence bancaire à Singapour par le biais du consortium appelé Razer Youth Bank, Razer cherche à étendre son champ d’action.

Min-Liang Tan, le co-fondateur de l’entreprise, a confié à CNBC que

Toutes les possibilités sont étudiées pour élargir son réseau bancaire dans le monde, à commencer par les États-Unis et l’Europe.

Min-Liang Tan.

Le géant américain a particulièrement en ligne de mire les personnes qui ne disposent pas d’un compte bancaire et d’une carte de crédit, notamment sur les marchés émergents (Inde, Asie du Sud-Est et Amérique latine).

D’ailleurs, selon les chiffres rapportés par la Banque Mondiale, 1,7 milliard d’habitants dans le monde n’ont pas de compte en banque.

Une offre destinée aux jeunes et aux millenials

Razer entend jouer de sa notoriété à travers le monde pour attirer les clients potentiels, dont les adeptes actuels de la marque.

Dans l’optique d’apporter un coup de jeune au secteur bancaire que l’entreprise qualifie de vieillissant, elle envisage de développer une offre dédiée aux jeunes et aux millenials. Des services bancaires spécialement conçus pour eux, qui tiennent compte de leurs besoins.

Concurrencer les néobanques déjà en place

En visant cette frange de la population, la société californienne veut s’attaquer au marché des néobanques. Elle devra défier entre autres la fintech N26 qui est bien ancrée sur ce créneau avec ses 5 millions d’utilisateurs à travers le monde.

Important Il faut dire que Razer compte déjà de multiples services financiers. L’an dernier, l’entreprise a noué un partenariat avec Visa pour intégrer son service de portefeuille digital. Avec l’application Razer Pay, les utilisateurs peuvent régler leurs achats sans avoir besoin d’un compte en banque.

Malgré la crise sanitaire, Razer a annoncé d’excellents résultats financiers pour cette année avec une croissance de +25,3 % par rapport à 2019. De plus, un bond de près de +23 % des actions de la firme a été enregistré à Hong Kong depuis le début de l’année.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top