La Banque Postale va bientôt lancer son offre bancaire destinée aux adolescents

logo de la Banque Postale.

Le teen banking est en plein essor, les néobanques ainsi que les succursales classiques se sont lancées à l’assaut de cette nouvelle mine d’or. La Banque Postale compte aussi gagner des parts du marché. Dans cette optique, elle va bientôt lancer une version pour mineurs de son offre « Ma French Bank ».

Les banques 2.0 commencent à faire de l’ombre aux succursales traditionnelles et attirent de plus en plus de souscripteurs. Ce succès est en partie dû aux avantages tarifaires des banques de dernière génération et à la facilité d’ouvrir un compte bancaire. Toujours est-il que le secteur est devenu très concurrentiel et les fintechs ont dû trouver des moyens de se démarquer. Certaines d’entre elles ont ainsi décidé de cibler une catégorie d’individus bien précise comme les étudiants ou les adolescents.

Ce dernier concept, dit teen banking, était encore assez méconnu il y a de cela quelques mois, mais la donne a changé lorsque Kard ou encore Pixpay se sont lancés à l’assaut de ce nouveau marché. La Banque Postale prévoit, elle aussi, de sortir sa propre version de banque pour mineurs.

Un marché prometteur

Kard, Xaalys et Pixpay sont les premières néobanques dédiées aux jeunes. Ce concept a rapidement fait mouche et d’autres acteurs se sont invités sur ce nouveau marché. On peut, entre autres, citer Revolut et son compte 7-17 ans. Des banques françaises vont aussi sortir leur propre offre, à l’image de la Société Générale qui va lancer « Banxup », mettant à disposition des sociétaires un compte et une carte de débit pour les adolescents.

La Banque Postale va, elle aussi, bientôt sortir « We Start », une version pour mineur de son offre « Ma French Bank ». Le lancement est prévu à la fin de l’année, une information confirmée par la société française. D'ailleurs, cette nouvelle offre figure déjà dans sa dernière brochure tarifaire datant du 27 septembre.

Dans l’ensemble, les offres de la Banque Postale, Kard ou encore Révolut sont quasiment les mêmes avec l’octroi d’une carte de paiement, assorti de l’ouverture d’un compte sans possibilité de découvert et d’une application mobile. Le parent a aussi la possibilité de suspendre à tout moment le compte de son enfant.

Un lancement prévu d’ici la fin de l’année

Bien que l’offre « We Start » de la Banque Postale ne soit pas encore disponible, l’enseigne a lâché quelques informations sur leur nouvelle initiative. La tenue de compte sera, par exemple, facturée à 2 euros par mois. L’adolescent recevra également une carte de débit et pourra initier des transactions par SMS. De plus, les retraits d’espèces n’accuseront aucuns frais, à la condition qu’ils aient été effectués dans la zone euro.

Pour souscrire à cette nouvelle offre, le mineur devra se rendre dans un des 3 000 bureaux de poste de l’Hexagone avec un de ses parents. Ce dernier devra aussi détenir un compte bancaire dans l’Union Européenne. Le groupe français précise que ce compte ne doit pas être nécessairement domicilié à la Banque Postale.

Une fois cette procédure terminée, l’enfant recevra une application bancaire, tandis que son parent aura accès à une autre version de l’appli. Une sorte de compte administrateur lui permettant de regarder l’historique de paiements de sa progéniture et de suspendre temporairement – si besoin - le compte de l’adolescent.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top