Nouveau report de l’application des règles d’authentification forte du client dans le contexte de crise sanitaire

travail d'authentification

La Banque centrale irlandaise est appelée à retarder encore une fois les nouvelles règles sur les paiements en ligne, qui n’entrera donc en application qu’au 14 septembre 2021. Ce délai doit permettre aux commerçants de se mettre en conformité avec la nouvelle exigence européenne pour une authentification forte du client (SCA) lors des transactions en ligne.

Une étape d’authentification supplémentaire pour les transactions en ligne

Les règles d’authentification forte du client (SCA pour Strong customer authentication) imposées par la directive européenne DSP2 devraient changer radicalement les processus d’achat en ligne pour les consommateurs européens. En effet, elle contraint les commerçants à intégrer une couche d’authentification supplémentaire pour tout règlement d’un montant supérieur à 30 euros.

Pour confirmer leur identité, les internautes doivent utiliser deux méthodes d’authentification.

Au lieu du seul mot de passe ou code PIN, ils pourront utiliser :

  • leur smartphone,
  • leur empreinte digitale.
  • La mise en œuvre de cette norme constitue pour les autorités une préoccupation essentielle dans le contexte de crise actuel, considérant le nombre de consommateurs qui recourent au e-commerce pour les produits essentiels.

    Demande de report de la mise en conformité à la SCA par l’Irlande

    Il reste que plusieurs pays sont loin d’être prêts. Un rapport de la société de paiement en ligne Stripe datant de 2019 révèle que

    près de la moitié des entreprises ne sont pas en mesure de respecter le délai initial de conformité à la SCA

    C’est le cas de l’Irlande. La Fédération bancaire et de paiement d’Irlande (BPFI) s’est dite

    préoccupée par d’éventuelles perturbations pendant la mise à niveau des systèmes de paiement des détaillants en ligne pour se conformer à la norme SCA

    compte tenu des incertitudes liées à la crise sanitaire. Elle appelle ainsi à un report de l’application de la nouvelle législation, initialement prévue pour le 14 septembre 2019.

    La pression croît alors que la Financial Conduct Authority, le gendarme du secteur financier au Royaume-Uni, a récemment annoncé une « nouvelle prolongation de six mois du délai de mise en œuvre du SCA en raison de la pandémie de coronavirus ». L’entrée en vigueur du SCA pourrait donc être repoussée au 14 septembre 2021.

     

    Prolongation de 18 mois accordée par l’ABE

     

    L’Autorité bancaire européenne (ABE), l’agence de régulation qui supervise les opérations bancaires au sein l’UE, fait également l’objet de pressions importantes sur la question, qui l’ont conduit en août 2019 à accepter une prolongation de 18 mois.

    Par exemple, la Fédération européenne des établissements de paiement, qui compte notamment Visa et MasterCard parmi ses membres, a sollicité de l’ABE un délai supplémentaire de six mois après le 31 décembre 2020 pour que l’industrie soit entièrement prête.

    Le report devrait donc accorder un peu de répit aux commerçants et organismes financiers, bien que certains experts s’inquiètent d’un « risque accru de fraude sur les comptes bancaires des consommateurs ».

     

    Choisir la Meilleure Banque

    Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

    economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
    je trouve ma banque

    Archives

    back top