Les Français mettent davantage d’argent de côté en prévision d’une récession économique

Une responsable propose à une cliente des offres à la banque

L’année dernière, les différents acteurs financiers incitaient les ménages à prendre plus de risques sur leurs épargnes, à ne pas se contenter du Livret A ou des fonds en euros, limités en rendement. Mais avec la crise sanitaire, la baisse de revenus et la menace du chômage, les ménages préfèrent assurer leurs arrières en misant sur des placements sécurisés.

La sécurité avant tout

Le virus est toujours là. Et même si le déconfinement est désormais en vigueur, un retour à la normale n’est pas prévu dans l’immédiat, du moins en ce qui concerne les activités professionnelles. De ce fait, la crise économique tant redoutée risque bien de devenir une réalité. Une raison de plus pour les ménages de se constituer un bas de laine.

La paralysie économique engendrée par le confinement entrainera une inflation, alors que les entreprises, garantes de milliers (voire de millions) d’emplois, ne sont pas assurées de retrouver leur santé d’avant la pandémie.

Important Pour ceux qui en ont la possibilité, l’épargne apparait comme la solution la plus sure pour affronter les difficultés à venir.

Ouvrir un compte bancaire et placer ses économies sur des produits d’épargne sécurisés est l’attitude la plus sage. Alors qu’ils étaient « voués » à disparaitre, le Livret A et les fonds en euros renaissent aujourd’hui de leurs cendres, et ce, malgré un rendement faible, d’à peine 0,5 %.

D’après une étude récente,

Les ménages en mesure de faire des économies ont mis de côté jusqu’à 25 % de leurs revenus durant le premier trimestre de cette année.

Une fois la situation revenue à la normale – d’ici fin 2021, selon les prévisions de certains observateurs –, ce chiffre devrait retomber à 16 %.

La crainte du chômage

La crise actuelle a donné un petit aperçu de ce que pourrait être l’avenir de certains travailleurs si les entreprises qui les emploient venaient à mettre la clé sous la porte.

Cette perspective constitue une motivation supplémentaire pour mettre de l’argent de côté, tout en veillant à ne pas les investir sur les marchés financiers que la crise sanitaire a mis sens dessus dessous.

Important Pour les ménages qui n’ont pas la possibilité d’épargner, le seul espoir de disposer de subsides réside dans les aides promises par le gouvernement.

Mais il s’agit de subventions temporaires qui vont inévitablement être « stoppées » si la crise venait à perdurer.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top