Greenly encourage les consommateurs à effectuer des achats à faibles émissions de CO2

capture ecran du site de Greenly

La start-up française Greenly a lancé ses services sur mobile en janvier dernier. L’application permet aux utilisateurs de mesurer l’empreinte carbone de leurs achats à partir de relevés bancaires. Dans le cadre de son développement, la jeune entreprise a récemment levé 500 000 euros. Elle envisage d’accélérer le déploiement du concept dans l’Hexagone et aux États-Unis.

La plus grande partie des dépenses des ménages est récurrente (alimentation, loyer, électricité, forfaits mobiles, etc.). Il est donc tout à fait possible de cerner les habitudes de consommation d’une personne en se référant aux paiements effectués à partir de ses comptes bancaires. L’application Greenly se base sur ce principe pour réduire les émissions de CO2 de l’acte d’achat en général.

En fonction des données utilisateurs, l’outil donne des recommandations pour limiter l’empreinte carbone sur chaque poste de dépenses. Ainsi, les consommateurs pourront modifier progressivement leur style de vie en prenant conscience de l’impact environnemental des produits et services qu’ils paient au quotidien.

Une application prometteuse

Au-delà d’un simple bilan carbone, Greenly envisage à terme de proposer un système de cashback pour encourager les consommateurs à réduire les émissions de CO2 sur les différents achats. La start-up compte par ailleurs orienter les utilisateurs vers des alternatives écoresponsables. L’application pourrait par exemple recommander des commerces d’aliments biologiques, des fournisseurs d’énergies renouvelables, etc.

Le système devrait inclure des affiliations payantes et des conseils n’impliquant pas nécessairement une monétisation. Dans les deux cas, la jeune pousse a encore besoin de multiplier les partenariats avec des enseignes vertes et autres acteurs prônant la réduction des émissions de CO2.

Greenly fonctionne sous le système d’exploitation iOS. Bien que l’application soit liée au compte de l’utilisateur, l’entreprise ne peut pas accéder aux identifiants bancaires de ce dernier. L’outil est par ailleurs géré en externe par Linxo Group. Acteur majeur de l’open banking, cet établissement est associé à de nombreuses Fintech et agréé par la Banque de France.

Les clients de Greenly sont pour la plupart âgés de 20 à 40 ans, avec une forte proportion d’hommes. La jeune pousse vise 10 000 nouvelles ouvertures de compte jusqu’au mois de juin prochain. Pour rassurer les consommateurs, elle insiste sur l’exploitation des données personnelles à des fins uniquement statistiques.

Un système en cours de perfectionnement

Greenly cherche avant tout à attirer l’attention des consommateurs sur l’empreinte carbone des dépenses quotidiennes en apparence anodines. Suite à cette prise de conscience, les utilisateurs seront encouragés à adopter les bons gestes pour réduire le niveau de pollution potentielle sur chaque thématique (transport, électricité et eau, alimentation, carburant, etc.).

Comme le souligne Alexis Normand, cofondateur de Greenly :

L’absence de connaissance est une barrière à l’action.

Alexis Normand.

Afin de mesurer les émissions de gaz carbonique de chaque achat, la start-up a créé une base de données dédiée utilisant notamment des informations de l’Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe). Ces dernières sont disponibles grâce à l’open data.

Pour la jeune pousse, l’un des plus grands défis consiste à quantifier l’empreinte carbone des courses et autres paniers contenant des items diversifiés. Pour l’heure, le niveau d’émissions de CO2 est calculé en se basant sur l’enseigne de grande distribution approchée, et non sur tous les articles achetés.

D’autre part, les détails des achats doivent être renseignés manuellement, car le traçage proposé n’est pas encore automatique. Si l’utilisateur saute cette étape, l’application considérera par défaut le taux d’émissions du panier moyen des consommateurs français pour chaque catégorie (habillement, alimentation, outillage, etc.). Ces fonctionnalités seront progressivement améliorées selon la start-up.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top