HSBC lance le virement à l’international sans frais

capture écran du site HSBC

Il s’agissait d’une chasse gardée des fintechs, mais le service de virement à l’international et d’échange de devises à titre gratuit est désormais disponible chez une banque traditionnelle, en l’occurrence HSBC. Le groupe bancaire britannique a en effet, annoncé le lancement imminent de son nouveau service baptisé « Global Money Account ».

L’heure de la contre-attaque a sonné

Ces dernières années, les acteurs traditionnels du monde de la finance ont vu l’émergence d’une nouvelle génération de banques, lesquelles leur livrent une concurrence très agressive à coup de tarifs réduits et de gratuité sur la plupart des services bancaires de base.

En ce qui concerne le virement à l’international, la fintech qui s’est le plus distinguée dernièrement fut Transferwise. Forte d’une grande maîtrise des outils numériques et de nombreuses collaborations avec des banques du monde entier, cette start-up a pu mettre au point un service de virement à l’international pour lequel aucuns frais ne sont facturés au client, que ce soit dans le transfert ou dans la conversion de la devise.

Aujourd’hui, la banque de détail HSBC souhaite casser ce monopole en proposant à ses clients d’effectuer des virements vers l’étranger à titre gracieux.

Cette nouvelle offre devrait être disponible avant la fin de cette année. Toutefois, elle ne sera accessible, dans un premier temps, qu’aux clients résidant aux États-Unis. Pour les autres, ils devraient patienter jusqu’en 2021 pour pouvoir en profiter.

Comment HSBC compte-t-elle s’y prendre ?

Pour pouvoir proposer la gratuité sur le transfert d’argent à l’international, HSBC veut tirer profit de sa forte implantation dans les différents pays du monde.

Pour que le virement n’occasionne aucuns frais, le destinataire devra détenir un compte bancaire chez HSBC, au même titre que l’envoyeur.

La banque, via ses succursales dans les deux pays concernés par l’opération, effectuera en réalité deux transferts nationaux : l’envoyeur vers la banque de son pays, puis la banque du pays de destination vers le bénéficiaire du virement – lequel peut être l’envoyeur lui-même dans le cas où il transfère de l’argent vers son compte à l’étranger.

L’éventualité que le nouveau service soit sollicité pour une opération impliquant HSBC et une autre banque est une piste actuellement explorée par le groupe britannique.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top