Lancement officiel de Revolut aux États-Unis

capture ecran du site Revolut

Ce n’est sans doute pas la première fois que Revolut fait les yeux doux aux utilisateurs américains. Cependant, cette décision peut être perçue comme une confirmation de sa présence dans le pays de l’Oncle Sam. En effet, avant le lancement officiel de ses activités aux États-Unis, la néobanque y comptait déjà quelques milliers de clients. Cette traversée de l’Atlantique fait partie intégrante de sa stratégie de développement.

S’implanter doucement, mais surement

Les utilisateurs américains qui vont ouvrir un compte bancaire auprès de Revolut ne devront pas s’attendre à bénéficier de l’intégralité des services disponibles en Europe.

La néobanque s’accorde en effet un bref temps d’acclimatation afin de voir la portée de ce nouveau marché auquel elle s’attaque.

Important Dans un premier temps, elle proposera à ses clients américains seulement l’équivalent de la formule Revolut Standard en Europe, laquelle regroupe une carte de débit et un compte courant. Elle attendra d’être bien installée avant de lancer des produits d’épargne et de trading ainsi que les services impliquant les cryptomonnaies.

Miser sur la simplicité

Pour réussir sur les terres de l’Oncle Sam, Revolut veut jouer la carte de la simplicité et de la rapidité des services. Par exemple, pour l’ouverture d’un compte, le client n’aura besoin que de sa carte d’identité et d’un numéro de téléphone.

Une fois son compte ouvert, il ne lui reste plus qu’à télécharger l’application mobile de la banque, laquelle est déjà disponible sur les principaux magasins d’applications (App Store pour les appareils fonctionnant sous iOS et Google Play pour ceux tournant sous Android).

Important Dans un pays où le secteur financier est largement dominé par les banques traditionnelles, Revolut ambitionne de concurrencer ces acteurs historiques, mais surtout de devenir une alternative sérieuse pour les personnes exclues du système bancaire.

Pour l’heure, les offres de Revolut devraient se limiter aux services de paiements ; la néobanque ne pouvant pas encore délivrer des crédits. Toutefois, elle est déjà en mesure d’accorder à ses clients des avances sur salaire.

En réalité, il ne s’agit pas vraiment d’un prêt à proprement parler, puisque l’employeur effectue un virement direct sur le compte Revolut de l’employé, mais ce dernier peut demander à la banque de l’encaisser deux jours avant.

Après avoir développé convenablement leurs activités locales, les néobanques partent à l’assaut d’autres marchés plus lointains et les États-Unis semblent être la destination qu’elles privilégient. Avant Revolut, N26 s’est lancé à la conquête des États-Unis.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top