Les impacts des sanctions imposées à la Russie se font ressentir à travers les transactions bancaires des Russes résidant en France

Société Générale Russie.

Depuis la guerre en Ukraine, les pays occidentaux se sont donné le mot pour sanctionner la Russie en guise de répression. Dans cette optique, l’une de leurs cibles est le secteur financier du pays sauf qu’aux dernières nouvelles, les impacts se font également ressentir auprès des citoyens russes résidant en France à travers l’enlisement de leurs transactions bancaires.

Ces derniers jours, les témoignages s’accumulent sur les réseaux sociaux et dans les médias en ce qui concerne les citoyens d’origine russe résidant en France. Simplement parce que depuis le conflit russo-ukrainien, ces derniers sont nombreux à découvrir que les transactions liées à leur compte bancaire ont tendance à s’enliser au risque de les pénaliser financièrement.

En creusant sur le sujet, les analystes sont parvenus à conclure que les sanctions imposées au secteur financier de la Russie y sont pour beaucoup. Ce, en imposant aux banques françaises d’adopter des mesures de précaution par rapport à certains de leurs clients d’origine russe.

Une nouvelle obligation pour les banques

Pour mémoire, les Occidentaux ont décidé de sanctionner le secteur bancaire russe en guise de soutien à l’Ukraine. Un choix impliquant qu’une nouvelle obligation s’est ajoutée à la liste des banques des pays concernés comme l’explique respectivement Société Générale et Crédit Mutuel :

La situation internationale a conduit au durcissement de la réglementation que toute notre profession est tenue d’appliquer.
Les banques européennes sont tenues à une obligation de très grande vigilance concernant les opérations susceptibles d’être concernées par les sanctions adoptées par l’Union européenne.

Ainsi, les établissements financiers se doivent de se plier à la règle afin d’éviter de lourdes sanctions pour les inciter à adopter des mesures de précaution face au compte bancaire de la catégorie de clientèle concernée selon une source précisant que :

Tous les clients d’origine russe ne sont pas concernés. Seuls ceux dont les informations ne sont pas à jour.

Et d’ajouter :

Nous procédons à des vérifications manuelles. Dès qu’il y a un doute, nos conseillers appellent les clients concernés pour vérifier la nature des opérations, l’origine des fonds, etc.

Les impacts commencent à peser lourd

Il va sans dire que depuis la mise en place des sanctions, les banques de la zone euro y compris celles de la France se sont pliées à cette nouvelle obligation. Et les impacts commencent à peser lourd sur les clients concernés constatant que les transactions liées à leur compte bancaire ont tendance à accuser des jours de retard même pour les salariés en entreprise tricolore. À une banque française d’expliquer ce phénomène :

Les vérifications induites par les décisions des autorités publiques européennes peuvent entraîner des retards dans le traitement des opérations, même si les opérateurs font le maximum pour en limiter les effets sur leurs clients.

Et de préciser :

Nous continuons d’accompagner comme il se doit les ressortissants russes en France, pour l’ouverture d’un compte comme dans la gestion des besoins de banque au quotidien.

Des explications peu rassurantes selon les concernés récemment amenés à lancer une pétition en ligne avec pour objectif de sensibiliser les pouvoirs publics par rapport à leur problème.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

Liens sponsorisés
back top