Les prêts participatifs garantis par l’État devraient commencer à être proposés d’ici la fin du mois

Groupe de gens d’affaires rencontrant une tirelire. Épargne d’entreprise et concept d’investissement.

Rédactions des contrats, développement des infrastructures informatiques, élaboration de stratégie commerciale… Les banques finalisent leurs préparatifs en vue de proposer prochainement les prêts participatifs garantis par l’État. Ce nouveau produit devrait commencer à être distribué d’ici la fin du mois d’avril, et les banques s’attendent à accueillir de nombreux souscripteurs.

Les banques françaises se préparent à proposer des prêts participatifs garantis par l’État. Ce type de crédit n’est pas encore opérationnel, mais devrait l’être d’ici la fin du mois d’avril selon des sites de comparaison banque, le temps pour les enseignes bancaires de fignoler les derniers détails de l’offre.

Depuis plusieurs semaines, les conseillers clientèles de différents établissements financiers sont formés à vendre ce nouveau produit, qui vise essentiellement à améliorer le bilan des PME et des ETI, les entreprises les plus fragilisées par les retombées de la crise sanitaire.

À noter d’ailleurs que14 milliards d’euros devraient être distribués dans le cadre des prêts participatifs garantis par l’État.

Les banques finalisent les derniers détails

Chez BPCE, des fiches produits ont été rédigées et les foires aux questions alimentées, afin d’informer autant que possible les clients sur les prêts participatifs garantis par l’État. La banque a également organisé des conférences pour répondre aux questions des souscripteurs potentiels à ce type de crédit. Au niveau informatique, BPCE affirme que tout est prêt pour proposer le produit.

Du côté de BNP Paribas, près de 1 700 salariés ont été formés à l’accompagnement des PME et des ETI qui souscriront à ce prêt. Le groupe a également développé une infrastructure informatique exclusivement dédiée à ce nouveau produit. BNP Paribas prévoit aussi des prises de contact individuelles avec les sociétaires potentiellement intéressés par ce nouveau produit.

Quant au Crédit Agricole, la banque a indiqué être fin prête, d’autant plus que ses collaborateurs sont désormais aptes à proposer le prêt participatif.

À l’heure actuelle, les banques finalisent les derniers détails juridiques et réglementaires du prêt participatif garanti par l’État. Et concernant les contrats, toutes les banques devraient proposer le même type de contrat aux clients intéressés.

En pleine préparation des campagnes de communication

D’après certaines enseignes bancaires, l’intérêt des clients pour ce nouveau produit est certain, notamment du côté des PME et des ETI. À un expert financier d’expliquer cet engouement :

C'est plus compliqué pour les petites entreprises, qui n'ont pas forcément l'habitude de ce genre de produit. Et qui n'en expriment pas non plus le besoin, alors que les PGE peuvent encore suffire.

Si les banques finalisent les derniers détails des contrats, elles sont également en train de préparer leur campagne de communication via leur site internet ainsi que sur les réseaux sociaux, en ciblant chacune une catégorie de clients. En effet, certaines d’entre elles ont annoncé vouloir cibler davantage ce nouveau produit à des entreprises de grande envergure, mais la tendance semble plus tourner vers le ciblage des entreprises de taille intermédiaire.

Les banques sont persuadées que le prêt participatif va faire mouche et devrait attirer de nombreux souscripteurs. Un professionnel du secteur a déclaré que :

Ce n'est pas le produit de l'année, mais ça va fonctionner.
Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

Liens sponsorisés
back top