Le Crédit Mutuel et BNP Paribas discutent de la fusion de leur filiale de télésurveillance

BNP Paribas

L’enseigne de télésurveillance Euro Protection Surveillance, filiale du Crédit Mutuel, va faire l’acquisition de Protection 24, filiale de BNP Paribas. Les deux banques françaises finalisent les derniers détails de l’opération. L’accord stipulerait qu’en cédant sa filiale à Euro Protection Surveillance, le leader bancaire européen va devenir actionnaire minoritaire du nouvel ensemble.

BNP Paribas et le Crédit Mutuel scellent un partenariat dans la télésurveillance. En effet, comme le relatent des sites de comparatif banque, les deux banques françaises possèdent chacune une filiale dans ce secteur : Euro Protection Surveillance pour le Crédit Mutuel et Protection 24 pour BNP Paribas. L’accord stipule l’acquisition de Protection 24 par Euro Protection Surveillance (EPS). En contrepartie, BNP Paribas devient actionnaire minoritaire de la combinaison. Une source proche du dossier a d’ailleurs indiqué que la participation de BNP Paribas serait inférieure à 20 %.

Des détails sont encore à peaufiner, mais l’opération devrait être finalisée d’ici l’été 2021.

Des avantages en matière d’activités bancaires

La fusion des deux enseignes de télésurveillance semble logique. Protection 24 n’est que le numéro 5 du secteur avec ses 71.000 clients, tandis qu’Euro Protection Surveillance est le leader. Avec cette fusion, EPS compterait ainsi 580.000 sociétaires. Or, la télésurveillance est une activité de coûts fixes nécessitant d’être mutualisés et amortis avec une base client aussi large que possible.

En matière d’activités bancaires, les deux nouveaux partenaires ont aussi beaucoup à gagner. En effet, grâce à sa filiale Fortis, BNP Paribas a réussi son incursion sur le marché bancaire belge. Alors que le Crédit Mutuel peine à s’y imposer. La tendance inverse est observée est en France. Ainsi, grâce à cette alliance chacune des deux banques françaises pourra tirer profit de la visibilité de l’autre. Cet accord est d’autant plus avantageux, puisque la forte dominance de BNP Paribas en Belgique va permettre à EPS d’avoir un très bon réseau de distribution. De plus, comme le soulignent les analystes, il est important pour Euro Protection Surveillance de ne pas se cantonner au marché français et de s’implanter dans d’autres pays, car les citoyens de l’Hexagone ont moins tendance à équiper leur domicile avec des équipements de télésurveillance.

Toujours est-il que BNP Paribas et le Crédit Mutuel se félicitent de cette alliance. Le directeur adjoint de BNP Paribas, Thierry Laborde a déclaré :

Après Lyf dans les paiements, ce partenariat stratégique consoliderait encore les relations développées entre nos deux groupes.

Thierry Laborde

Générateur de revenus fixes

De plus en plus de banques se lancent, en France, à l’assaut du secteur de la télésurveillance. Et pour cause, c’est un marché à très fort potentiel selon des experts financiers. Ces établissements financiers pourront proposer une offre de télésurveillance à leurs clients lorsque ces derniers se lancent dans un projet immobilier. De plus, de telles offres permettraient de générer des revenus fixes, contrairement aux prêts immobiliers qui servent plutôt de produit d’appel.

Et force est d’admettre que le secteur de la télésurveillance semble enfin prendre son envol sur tout le territoire. On comptait l’année dernière près de 1,4 million d’abonnés, contre 636 000 en 2011. Néanmoins, le secteur de la télésurveillance dans l’Hexagone accuse toujours un retard par rapport au reste de l’Europe. En effet, seulement 5 % des Français sont équipés, tandis que ce taux se monte aux alentours de 10 % dans les autres pays du vieux continent.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

Liens sponsorisés
back top