Julien Carmona devient président d’Arkéa et souhaite renégocier l’indépendance du groupe

Bâtiment de la banque Crédit Mutuel ARKEA.

Mardi 11 mai 2021, Julien Carmona a été désigné président de Crédit Mutuel Arkéa par les membres du conseil d’administration. Le temps d’un entretien avec le magazine Les Échos, il s’est penché sur ses projets dès sa prise de fonction. En fait partie la poursuite des discussions en vue de séparer Arkéa de Crédit Mutuel.

Il se décrit comme un homme de dialogue lors d’une interview accordée aux Échos. Julien Carmona, directeur général délégué de Nexity auparavant, est le nouvel administrateur de Crédit Mutuel Arkéa. Il a été élu à l’unanimité par les membres du conseil d’administration mardi 11 mai 2021.

Approché par le magazine Les Échos, il a pu fournir quelques informations concernant ses projets. L’un d’eux consiste à rouvrir le dialogue pour l’indépendance d’Arkéa. Les négociations ont déjà été menées par son prédécesseur, Jean-Pierre Denis. Cependant, elles n’ont eu aucune suite et semblent avoir été mises de côté dernièrement. Le nouveau président souhaite également revoir la stratégie du groupe qu’il doit désormais gérer.

Mener d’autres investissements en dehors des services financiers en ligne

Julien Carmona laissait entendre la mise en place d’une stratégie différente de celle qu’a suivie son prédécesseur. En effet, depuis 2008, Arkéa a privilégié les investissements dans les fintechs.

Le groupe a ainsi fait l’acquisition de Leetchi, Pumpkin, Budget Insight et Mangopay. Ce sont des plateformes actives dans le secteur de la finance en ligne. Chacune est mieux positionnée que d’autres dans une comparaison des banques et des solutions de paiement électronique.

Cette politique axée sur les fintechs a été élaborée et menée par l’ancien directeur général, Ronan le Moal. Ce dernier a été remplacé depuis février 2020 par Helène Bernicot.

Le nouveau président estime qu’à ce jour, Arkéa est bien positionné sur la digitalisation et le marché des services financiers en ligne. Il réfléchit ainsi à d’autres modèles qui pourraient changer de ceux développés par les précédents dirigeants. Le but étant selon lui de diversifier le portefeuille du groupe mutualiste.

Échanger à nouveau sur l’indépendance d’Arkéa

En dehors de la stratégie, Julien Carmona s’est également penché sur l’indépendance d’Arkéa. Il confie aux Échos vouloir reprendre les échanges sur le sujet dès que son mandat prendra effet.

La séparation avec Crédit Mutuel permettrait à Arkéa de poursuivre sa croissance avec un modèle qui lui est propre. En effet, les réglementations actuelles donneraient un pouvoir intrusif à Crédit Mutuel. Et celui-ci pèse sur la croissance de sa filiale.

Le nouveau président a également mis l’accent sur les menaces que représente le maintien de la fusion. Il a soutenu :

[…] Des synergies que nous mettons en place - notamment dans le domaine informatique - disparaîtraient, avec des risques pour l'emploi.

Il prévoit ainsi d’approcher les acteurs concernés, en particulier la Confédération Nationale du Crédit Mutuel. Il souhaite parvenir enfin au succès d’un projet pour lequel son prédécesseur s’est battu pendant des années. Une opération qui serait en outre attendue par les sociétaires et les administrateurs.

Il rappelle à cet égard que les caisses locales ont déjà montré qu’elles adhèrent à cette indépendance en avril 2018. Les administrateurs actuels et ceux d’avant partageraient également ce point de vue.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

Liens sponsorisés
back top