Cerberus prend la main sur la banque de détail de HSBC tout en touchant un milliard d’euros

Le mot-symbole et le logo de HSBC Bank au centre-ville de Seattle, est situé au-dessus de l’entrée de la succursale locale.

Le groupe sino-britannique HSBC cherchait un repreneur pour sa banque de détail en France depuis quelques mois. Il l’a enfin trouvé et les accords semblent avoir été conclus. C’est Cerberus qui en fait donc l’acquisition. Avec cette cession, ce dernier bénéficie d’une somme colossale d’un milliard d’euros. Cette dernière censée compenser les pertes subies par la banque de détail française.

HSBC profite de l’annonce de ses résultats du premier trimestre pour fournir plus d’informations. Notamment sur la cession de sa banque de détail en France. Le groupe britannique, qui mène une partie de ses activités en Chine, confirme les rumeurs qui circulaient depuis des mois. Ce sera donc le fonds américain Cerberus qui reprendra sa banque française. Sans oublier ses centaines d’agences implantées sur le territoire national.

HSBC a souhaité réaliser cette cession depuis plusieurs mois face à la difficulté que connait sa banque française. D’ailleurs, la vente s’est réalisée d’une manière bien différente d’une cession classique. HSBC n’a réalisé aucun gain et a même dû verser un milliard d’euros à Cerberus.

Une perte d’un milliard d’euros en 2020

Un tel scénario a déjà été envisagé par le groupe britannique. Il a indiqué en amont que toute cession de sa banque de détail en France le conduirait naturellement à une perte. Pour cause, les performances de cette dernière qui ont été en baisse ces derniers mois. En 2020, HSBC a perdu plus d’un milliard d’euros dans le cadre de ses activités en France.

Depuis septembre dernier, les rumeurs circulaient sur une acquisition par le fonds américain Cerberus. Bien entendu, il n’était pas le seul à vouloir reprendre l’affaire. Nombreuses banques françaises l’ont également suivie de près. Lors de son annonce, HSBC confirme toutefois les premières informations véhiculées concernant Cerberus.

Une comparaison des banques a révélé que le fonds américain n’est pas le seul à disposer des moyens pour cette acquisition. Les établissements français ont toutefois préféré abandonner l’affaire.

Une banque en difficulté face à la digitalisation du secteur

Les informations qui circulaient en septembre 2020 parlaient d’une recapitalisation de 500 millions d’euros à la cession. Cela en échange d’un euro symbolique de la part du repreneur.

Avec le chèque d’un montant d’un milliard d’euros, Cerberus prend donc possession des 230 agences établies en France. À titre de rappel, la banque de détail de HSBC regroupe 4 000 salariés sur le territoire hexagonal. Au niveau mondial, il compte donc au total de 8 500 employés.

Ses activités ont toutefois été ralenties par la digitalisation du secteur bancaire et le développement de la banque en ligne. Ajoutés à cela les problèmes rencontrés par le groupe mère et qui le pénalisent depuis un moment. Pour l’heure, Cerberus n’a donné aucune information concernant l’avenir de la banque de détail qu’il vient d’acquérir en France.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

Liens sponsorisés
back top