Les changements dans la réglementation bancaire en cours

Document de réglementation bancaire

Après la crise financière de 2007, de nombreux changements ont été mis en application dans le domaine de la réglementation bancaire. Le phénomène semble loin de s’arrêter étant donné les innovations technologiques qui transforment les systèmes de fonctionnement des banques d’une part, et le contexte socio-économique mondial en pleine mutation, et la vigilance des régulateurs financiers.

La réglementation bancaire en pleine mutation

Au cours de la dernière décennie, les banques et leurs clients ont dû faire face à un bouleversement total dans le domaine de la réglementation qui régit les méthodes de travail et les produits et services proposés par ces établissements financiers d’une part, et leurs relations avec leur clientèle d’autre part.

Les chiffres avancés par les résultats de l’étude menée par le Boston Consulting Group sont pour le moins effarants. Entre la crise de 2007 et 2015, ce sont 51 600 changements qui ont été effectués dans le domaine de la réglementation bancaire. Le phénomène est en train de prendre de l’ampleur puisqu’il y a 6 ans, ce nombre était encore de 14 000. Un calcul rapide nous donne 37 600 remaniements entre 2011 et 2015.

Compte tenu du mouvement constant des règles qui régissent les opérations et services bancaires, mais aussi de l’apparition de banques dématérialisées et de nouvelles technologies appliquées par les organismes financiers, la comparaison de banques est une opération qui risque d’être particulièrement complexe.

Les régulateurs de plus en plus sévères

Les changements sont en grande majorité imposés par les régulateurs financiers qui surveillent de très près les méthodes de travail des banques. Ils concernent aussi bien la dimension territoriale de la réglementation que les aspects techniques des textes en vigueur ou ceux qui ne sont pas encore appliqués.

Le phénomène de la digitalisation des services, qui révolutionne actuellement le secteur bancaire, fait également partie des domaines sur lesquels les régulateurs gardent un œil.

Tous les établissements dont les pratiques sont jugées non conformes aux normes conçues par les régulateurs et les gendarmes financiers sont alors pénalisés. Entre 2009 et 2016, 321 milliards de dollars de pénalité ont été payés par les banques aux régulateurs et à leurs clients. Et le Boston Consulting Group d’ajouter que ce montant pourrait augmenter dans les prochaines années, notamment pour les banques européennes et asiatiques.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

Liens sponsorisés
back top