2016 fut une année fructueuse pour le Crédit Agricole

Logo du Crédit Agricole

À l’issue de l’exercice 2016, le Crédit Agricole présente un profil plus encourageant. La deuxième banque française cotée en termes d’actifs réalise en effet des résultats satisfaisants et renforce de ce fait sa solvabilité. Ses excellentes performances lui permettent par ailleurs de proposer un meilleur dividende et de devenir davantage conquérante.

En 2016, le Crédit Agricole réalise un résultat net de 3,54 milliards d’euros, soit une hausse modérée de 1% en comparaison annuelle. Ce chiffre laisse entendre que l’établissement n’a pas énormément progressé en termes de rentabilité. Ce n’est pourtant pas le cas !

L’année dernière, la Banque verte a par exemple conclu son opération « Eurêka » (opération de cession de ses parts dans les caisses régionales) générant une plus-value exceptionnelle de plus de 1,25 milliard qui ne se reflète pas dans ce résultat net. Que cache alors ce résultat net ? Éléments de réponse !

Un meilleur profil

Pour évaluer la réelle performance du Crédit Agricole, il faut se référer à son résultat net sous-jacent. La raison est que cet indicateur prend en compte l’ensemble des éléments exceptionnels, positifs et négatifs. En 2016, le résultat net sous-jacent de la banque cotée s’établit à 3,14 milliards d’euros, ce qui représente une hausse considérable de 22,8%.

En réalité, le groupe affiche ainsi un profil plus prometteur pour l’année 2017. Il renforce par ailleurs sa solvabilité. L’établissement dégage en effet un ratio CET 1 nettement plus élevé que celui de ses concurrents, évalué à 12,1%. À nouveau orientée sur les différents métiers, l’activité commerciale de la banque se redresse et ses coûts sont maîtrisés.

Les conséquences sur les activités du groupe

Grâce à ces belles performances, le Crédit Agricole peut non seulement garantir une visibilité sur le dividende, mais également devenir plus conquérant.

Ces résultats solides permettent au Crédit Agricole d’assurer une bonne visibilité sur sa distribution de résultats. L’établissement propose un dividende de 0,60 euro, soit un rendement de 4,9%, qui sera au minimum reconduit en 2017. Une comparaison des banques et de leurs rendements indique que le taux proposé de la Banque verte figure parmi les meilleurs.

Outre cela, ces résultats accordent à l’établissement une plus grande marge de manœuvre financière pour devenir plus conquérant sur le plan commercial et stratégique. La Banque verte peut notamment financer sans difficulté sa filiale Amundi pour l’acquisition de l’italien Pioneer.

Le Crédit Agricole dispose ainsi des ressources nécessaires pour faire face au bond de plus de 70% du titre amorcé en juillet 2016.

L’an dernier, le retour sur fonds propres s’établit à 8,6%. La banque se fixe un objectif de rendement des fonds propres « tangibles » de 10% en 2020.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

Liens sponsorisés
back top