La biométrie vocale utilisée pour sécuriser les opérations bancaires

Concept de la biométrie vocale

Les avantages de la biométrie vocale séduisent plusieurs banques françaises. BPCE et Crédit du Nord en font partie. En effet, elles s’engagent actuellement dans l’expérimentation de cette technologie. Leur principal but est de sécuriser les opérations bancaires à distance, tout en offrant une solution d’authentification plus confortable à leurs clients.

La protection des données personnelles et la sécurité informatique sont aujourd’hui au cœur des préoccupations des banques. La Banque Postale a récemment proposé à ses clients Talk to Pay, une solution d’authentification par la voix.

La Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) vient également d’autoriser l’expérimentation de la biométrie vocale par BPCE et Crédit du Nord. Cette nouvelle méthode d’authentification remplace les mots de passe, trop souvent piratés.

Elle permet d’identifier la voix d’une personne avec un taux d’erreur quasi nul, même si celle-ci est enrhumée. Notons qu’il est possible de faire une comparaison en ligne pour trouver la meilleure banque.

La biométrie vocale, une solution d’authentification en plein essor

La popularité croissante de la biométrie vocale est liée aux progrès de la technologie. Les banques misent actuellement sur cette solution pour sécuriser leurs opérations.

Les banques utilisent aujourd’hui la biométrie vocale non seulement pour renforcer la sécurité de leurs activités mais également pour améliorer la relation avec leurs clients. Grâce à cette solution, elles gagnent en effet la confiance de ces derniers.

La biométrie vocale permet notamment aux banques de prévenir la fraude et l’usurpation d’identité. Ce dispositif leur donne la possibilité d’authentifier un client souhaitant accéder à un service, effectuer une opération de paiement, etc. Gérald Manzanares, directeur du multicanal au sein du groupe Crédit du Nord, souligne que :

à ce jour, c'est la solution la plus sécurisée pour identifier les clients. La question que l'on se pose c'est quelle est leur appétence pour cet outil.

Gérald Manzanares.

BPCE et Crédit du Nord ont un an pour tester la reconnaissance vocale

La BPCE et le Crédit du Nord testent la reconnaissance vocale pour leurs clients. Pour ces banques, c’est la solution la plus fiable pour identifier ces derniers et renforcer la sécurité de leurs transactions.

La CNIL vient d’autoriser la BPCE et le Crédit du Nord à mettre en œuvre pendant un an, à titre expérimental, l'authentification du client par reconnaissance vocale. Cela permettra à ces banques de réduire considérablement les risques de fraude. Gérald Manzanares affirme que :

cela fait deux ans que nous travaillons sur la biométrie vocale en interne. L'empreinte de l'œil, du réseau veineux sont aussi uniques mais les technologies sont moins matures. L'empreinte digitale n'atteint pas un niveau de reconnaissance suffisant.

Gérald Manzanares.

En effet, les clients ne seront plus victimes de fraude ou de vol de données personnelles grâce à ce système d’identification par la voix. Le directeur du multicanal au sein du groupe Crédit du Nord explique que :

certaines personnes s'interrogent encore si leur voix enregistrée serait falsifiable. Il n'en est rien car une voix enregistrée voit sa fréquence modifiée, elle n'est donc plus la même.

Gérald Manzanares.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

Liens sponsorisés
back top