Les pouvoirs publics veulent en finir avec la jungle des frais de tenue de compte

Banque

Le Comité consultatif du secteur financier (CCSF) prévoit d’engager une large concertation sur les frais de tenue de compte. L’objectif étant de s’accorder sur la nature exacte de ces frais et d’aboutir à une grille de tarification unique qui servira de référence pour toutes les banques.

Notre sélection des promos
Offre du moment
180 € Offerts
Hello bank!
Je découvre l’offre
Offre du moment
80 € Offerts
BoursoBank
Je découvre l’offre
Offre du moment
80 € Offerts
Fortuneo
Je découvre l’offre
Offre du moment
80 € Offerts
BforBank
Je découvre l’offre

Généralisation des frais de tenue de compte

Désormais appliqués dans la plupart des établissements bancaires français, les frais de tenue de compte n’ont cessé de grimper ces dernières années. Ils sont ainsi passés de 13,82 euros en moyenne en 2014, 15,93 euros en 2015, et à 18,93 euros en 2016, selon les chiffres du CCSF.

Et cette tendance n’est pas près de s’arrêter, explique le comité, qui anticipe une nouvelle hausse de la moyenne en 2017. La Banque Postale prévoit d’ailleurs d’augmenter ses frais de tenue de compte dès l’année prochaine, explique le CCSF.

Reste que les clients ignorent à quoi correspondent exactement ces frais.

Selon les banques, les tarifs dépendent de nombreux critères déterminants (âge, détention d'une offre groupée, classification patrimoniale, domiciliation des revenus...). Selon les banques et selon les critères, ce service peut être gratuit ou moins cher pour les clients éligibles.Sans oublier que les banques acceptent des négociations au cas par cas pour les clients non éligibles aux différents critères de gratuité

Rapport CCSF

Ainsi, dans les banques traditionnelles, seulement un tiers des clients ont été concernés par ces frais (entre 20 % et 30 %).

Je compare les offres bancaires

Plus de clarté sur les frais de tenue de compte

Pour rendre ces pratiques plus claires et plus compréhensibles pour le client, le CCSF prévoit d’organiser une concertation entre les parties prenantes afin de se mettre d’accord sur une définition précise de la notion de tenue de compte.

Le but ici n’est pas d’obtenir une liste des services correspondant aux frais de la tenue de compte, liste qui serait d’ailleurs différente d’une banque à une autre, mais plutôt de détailler les principales utilités des frais de tenue de compte pour une bonne compréhension par l'ensemble des consommateurs

CCSF

Autrement dit, l’objectif du comité est de renforcer l'information des clients et de mettre un terme à la jungle des frais de tenue de compte. En attendant, les Français pourront toujours passer par un comparatif banque pour faire jouer la concurrence et bénéficier de tarifs plus avantageux.

Archives

Tout Meilleurtaux dans votre poche Meilleurtaux Reprenez le pouvoir sur votre budget

Faites des économies, suivez l’activité de vos comptes et simulez un achat immobilier ou un crédit consommation.

Meilleurtaux Placement Reprenez le pouvoir sur votre épargne.

Suivez la performance de tous vos contrats (assurance vie, retraite, immobilier, défiscalisation) et re-versez facilement. Garantie 0 paperasse.

Meilleurtaux Partenaires L’application gagnante pour les professionnels.

Augmentez votre chiffre d’affaires immobilières, gagnez en efficacité lors des premières visites, développez votre business au delà de l’immobilier et travaillez votre image et votre réputation.

application meilleurtaux
fraude Vigilance fraude et accompagnement

Attention, vous pouvez être sollicités par de faux conseillers Meilleurtaux vous proposant des crédits et/ou vous demandant de transmettre des documents, des fonds, des coordonnées bancaires, etc.
Soyez vigilants · Meilleurtaux ne demande jamais à ses clients de verser sur un compte les sommes prêtées par les banques ou bien des fonds propres, à l’exception des honoraires des courtiers. Les conseillers Meilleurtaux vous écriront toujours depuis une adresse mail xxxx@meilleurtaux.com
Vous avez un doute sur l’un de vos contacts ou pensez être victime d’une fraude ? Consultez notre guide.