La néobanque britannique Monese veut se faire une place sur le Vieux Continent

capture ecran du site néobanque britannique Monese

Quand Norris Koppel a fondé Monese en 2015, il s’est donné pour principal objectif de mettre cette alternative bancaire à la portée de tous. Il a également souhaité répandre les activités de sa start-up à l’échelle internationale. Actuellement, il déclare pouvoir avancer progressivement dans ce sens. Quelle serait donc la clé de ce succès ?

Au Royaume-Uni, l’ouverture d’un compte bancaire nécessitait de détenir un historique de crédits, en plus d’un justificatif de domicile. Avant de devenir PDG de la jeune pousse britannique Monese, Norris Koppel, qui a migré vers l’Angleterre depuis l’Estonie, a donc été confronté à quelques difficultés.

De la recherche de solutions adaptées est née l’offre Monese qui permet de souscrire un compte courant instantanément quels que soient le passé bancaire et la citoyenneté de l’usager. Chaque jour, 3 000 nouveaux clients sont recensés et les deux tiers des souscriptions sont issues de pays européens autre que la Grande-Bretagne.

Les partenariats ont boosté la croissance de Monese

Monese doit surtout son développement aux 60 milliards de dollars de fonds investis par la société Kinnevik au mois de septembre dernier. La holding International Airlines Group et le service de paiement en ligne PayPal font également partie de ceux qui ont participé à la collecte de fonds, tout comme Augmentum.

En outre, la société britannique a conclu de nombreux partenariats avec des acteurs du secteur, en vue de répondre au mieux aux exigences des clients.

Par exemple, elle a eu l’idée de collaborer avec Avios, la version électronique de la monnaie de fidélité, en février. Au mois d’avril, un accord a été signé avec Apple Pay concernant une dizaine d’États européens.

Le CEO relate que les prochains mois seront aussi mouvementés, sachant que de nouveaux locaux ont ouvert dans les capitales portugaise et allemande. Avec l’offre « Monese Business », les entreprises implantées dans l’Hexagone seront servies.

Plus de 100 000 usagers recensés sur le territoire français

Jusque-là, la banque mobile Monese suggère aux ménages européens l’ouverture d’un compte bancaire en seulement quelques minutes. Grâce à ce service, les personnes qui se déplacent régulièrement d’un pays à un autre n’auront pas à changer de domiciliation bancaire autant de fois qu’ils voyagent. La plupart du temps, ces usagers trouvent difficilement, auprès des établissements classiques, une formule adaptée à leurs besoins.

Ayant atteint le million de consommateurs, la néobanque poursuit ses ambitions. Si elle s’impose actuellement comme étant le premier créateur de comptes mobiles outre-Manche, le marché tend à s’accroître en Allemagne. Elle y accapare plus de 80 000 usagers, contre plus de 100 000 clients en France. Dans ce pays, le volume de souscriptions a été multiplié par trois l’an passé.

Pouvant être utilisé dans 12 langues, la start-up dessert à présent 31 pays. Mais Monese se distingue surtout par le fait que la plupart des clients en font leur banque principale et y virent leur rémunération.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top