Le paiement par carte bancaire connaît un essor marquant sur l’île de La Réunion

Client méconnaissable qui paie son épicerie dans un supermarché et vendeuse méconnaissable qui tient les eftpos.

L’institution en charge de la remise en circulation des billets et du recyclage constate un recul des versements en espèces sur l’île. Ce serait le cas depuis quelques années et la tendance se poursuit. Le recours à la carte bancaire serait en revanche de plus en plus fréquent. Elle serait d’autant plus utilisée depuis la pandémie du Covid-19.

Les moyens de paiement électroniques semblent enfin séduire les Réunionnais après plusieurs années à privilégier les espèces. Cette transformation a été constatée par l’Institut d’émission des départements d’Outre-Mer (IEDOM). Le montant et le nombre de versements réalisés auprès de l’organisme a servi d’indicateurs pour faire ce constat. Il relève une nette baisse des espèces reçues pendant que les paiements par carte se multiplient.

L’essor de cette solution de paiement dénoterait un changement dans les habitudes des consommateurs. Cette transformation n’est d’ailleurs pas propre à l’île. Elle a déjà été observée en métropole qui aurait même une longueur d’avance par rapport à ce département d’outre-mer.

Un recul de 9 % des versements en espèces

L’IEDOM aurait ainsi enregistré une baisse de 9 % des entrées d’espèces auprès de ses caisses à La Réunion en 2020. Elle serait même plus importante comparée au recul constaté pour la consommation sur l’année. Celui-ci se situait à -1,6 %. La diminution des versements reçus par l’organisme aurait été particulièrement forte pendant le premier confinement. Le reste de l’année s’est déroulé avec la même tendance sans aucune amélioration marquante.

Les paiements par carte n’ont pas échappé à ce recul durant le premier confinement. Ils auraient cependant augmenté vers la fin de l’année 2020, contrairement au versement en espèces.

La situation demeurerait identique pour 2021. Alors que les transactions par carte ont connu une hausse sur les sept premiers mois, celles en espèces se faisaient rares. Les premières ont augmenté de 7 % par rapport à la même période en 2019. Les versements à l’IEDOM, eux, auraient baissé de 7,3 % comparés à ceux enregistrés deux ans plus tôt.

Pour l’IEDOM, deux constats ressortent de ces chiffres. La baisse de la consommation, d’un côté, et la mutation au niveau du comportement des consommateurs de l’autre. Reste à savoir si le nombre de clients qui ont décidé d’ouvrir un compte bancaire a aussi augmenté sur la période ciblée.

Une transformation accélérée par la pandémie

La progression de la carte sur le marché réunionnais, et en parallèle, la décadence du paiement en espèces ne seraient pas nouveaux. Les guichets de l’IEDOM auraient perçu une diminution des billets reçus depuis 2015. Ils ont reculé de 5 % de 2015 à 2019.

La pandémie du Covid-19 n’a fait que favoriser le changement, permettant ainsi la promotion des solutions de paiement électroniques. Elle s’est d’ailleurs accompagnée d’une hausse du plafond pour les transactions effectuées avec la technologie sans contact. Désormais, les clients peuvent aller jusqu’à 50 euros.

Le développement de la carte bancaire ne se traduirait cependant pas par la disparition des transactions en espèces, du moins pour l’heure. Celles-ci resteraient particulièrement présentes. D’ailleurs, cette propension à utiliser les billets de banque distingueraient La Réunion de la France métropolitaine. Les observateurs dénotent sur l’île un recours plus fréquent aux espèces. Le retrait réalisé par personne sur les distributeurs automatiques serait deux fois plus élevé comparé à la moyenne française.

Le recul serait aussi moins important en comparaison de la situation auprès des agences de la Banque de France en métropole. Les versements en espèces auraient en effet baissé d’un tiers de 2012 à 2019 dans l’Hexagone.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top