Euler-Hermes établit une rencontre économique entre la France et la Croatie

Capture ecran site Euler Hermes

La compagnie d’assurance-crédit Euler-Hermes a publié les résultats de son étude sur une rencontre entre la France et la Croatie. L’enquête a été basée sur l’environnement économique de ces deux pays en se référant à cinq facteurs clés. La France se montre plus performante face à son adversaire grâce à des résultats optimaux.

Une récente étude, menée par Euler-Hermes départage la France et la Croatie sur le plan économique. Plus précisément, cette société d’assurance-crédit, a analysé cinq facteurs principaux en se basant sur leurs variations. Le but est de ressortir certaines prévisions sur le climat économique dans les deux pays.

La Croatie se montre performante en ce qui concerne son développement sur les statistiques brutes. La France, quant à elle, affiche des résultats satisfaisants grâce à des avantages à ne pas négliger.

Les résultats sont disparates en fonction du pays concerné. La France l’emporte finalement de très peu grâce à certains indicateurs qui ont favorisé sa victoire face à sa voisine.

Les deux pays sont à ex aequo sur de nombreux points

Pour mener à bien son enquête, Eurler-Hermes s’est focalisé sur cinq facteurs principaux :

  • L’inflation
  • La croissance du PIB
  • La réduction des déficits
  • La variation de la balance commerciale
  • Le taux de chômage

Il faut toutefois, préciser que cette étude est spécialement focalisée sur les différentes variations, plutôt qu’aux statistiques brutes avec lesquelles la Croatie est d’ores et déjà performante.

Dans un premier temps, l’amélioration de la croissance du PIB est plus avantageuse pour les Français. Le gain s’établit à 0,2% par rapport à l’année précédente contre une perte de 0,4% pour les Croates. Certains faits favorisent cette situation. Cela concerne l’évolution de l’environnement des affaires en France et des transformations apportées par le pouvoir public.

Toutefois, la Croatie réussit à rétablir l’équilibre en affichant des résultats plus notables en ce qui concerne la réduction du chômage. En effet, le pays enregistre un ratio à 1,9% contre 0,6% dans l’Hexagone.

La diminution du déficit est excessive pour les deux camps. Elle se positionne à 1% en France et à 0,4% en Croatie. Par contre, l’inflation s’affiche respectivement à 1,8% et à 1,6%.

En tenant compte de ces résultats, France et la Croatie sont à ex aequo. Ce qui mène Eurler-Hermes à se pencher sur un nouveau paramètre.

La France l’emporte de peu

Afin de départager les deux équipes, Eurler-Hermes s’est focalisé sur l’évolution du compte courant. Un indicateur majeur de santé économique.

L’enquête a tenté de découvrir les différences entre l’importation et l’exportation pour chaque pays en tenant compte de la performance de production nationale.

Ainsi, il s’est avéré que l’année 2018 n’est pas très favorable pour les Croates. La nation enregistre une tendance baissière évaluée à 1,1%. Quant aux Français, une croissance de 0,2% se fait répertorier sur la même période. Un bonus qui permet à la France de remporter la compétition.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top