Se faire rembourser ses frais de santé engagés à l’étranger

Concept de frais médicaux

Lors d’un voyage à l’étranger, il se peut que vous tombiez malade ou que vous soyez victime d’un accident. Les frais médicaux et d’hospitalisation engagés à cette occasion peuvent être onéreux. Il s’avère ainsi indispensable de savoir comment faire pour bénéficier d’un remboursement de vos dépenses de santé. De la CEAM aux cartes bancaires dotées de garanties d’assurance voyage, découvrez les différentes solutions qui peuvent vous couvrir.

Pour bénéficier d’un remboursement de vos frais médicaux engagés à l’occasion d’un voyage à l’étranger, il vous est recommandé de vous procurer une carte européenne d’assurance maladie (CEAM) avant votre départ.

Celle-ci ouvre droit à une couverture des frais de santé occasionnés sur le territoire des pays de l’Union Européenne ainsi que de l’Islande, du Liechtenstein, de la Norvège et de la Suisse.

Quelle que soit la nature de votre séjour (professionnelle ou non-professionnelle), ou votre statut professionnel (étudiant, chômeur, actif ou retraité), la CEAM prend en charge vos soins de santé. Individuelle, nominative et gratuite, elle est valable pendant 2 ans. À noter que les enfants âgés de moins de 16 ans doivent également avoir leur propre carte.

Les privilèges des titulaires d’une CEAM

La CEAM vous donne un accès direct aux soins médicaux du pays de destination dans les mêmes conditions (modalités et tarifs) que les assurés locaux. La couverture est activée que ce soit pour une hospitalisation dans un hôpital, une clinique agréée par le système de santé publique du pays hôte ou auprès d’un médecin.

La carte couvre les maladies chroniques ou préexistantes, tout comme la grossesse et l’accouchement, à condition que vous n’ayez pas effectué votre séjour dans le but de bénéficier de soins médicaux.

Par ailleurs, il est important de souligner que la CEAM ne couvre pas les dépenses liées davantage au confort qu’aux traitements médicaux nécessaires. C’est notamment le cas si vous demandez une chambre particulière lors de votre hospitalisation.

Quid d’un séjour en dehors de l’Union Européenne?

Dans le cas d’un voyage en dehors de l’espace économique européen, la prise en charge des frais de santé est effectuée dans la limite des tarifs fixés par la sécurité sociale française. Vous serez tenu de payer vos dépenses médicales sur place et vous ne serez remboursé qu’une fois revenu en Hexagone.

Au sein de certains pays signataires d’accords bilatéraux avec la France, vous bénéficierez d’un remboursement immédiat et intégral. C’est notamment le cas lors d’un séjour à Monaco, à Andorre, en Nouvelle-Calédonie, à Saint-Pierre-et-Miquelon et en Polynésie française. À noter que les citoyens binationaux sont également couverts en Algérie, en Tunisie, en Turquie et au Québec. Ces derniers devront toutefois avancer leurs frais médicaux et attendre le retour en France pour se faire rembourser.

Pour une couverture optimale

Important Étant donné que le remboursement des frais de santé peut ne pas être intégral, il vous est recommandé de souscrire un contrat d’assistance ou une assurance santé afin de bénéficier d’une couverture plus large.

Pour optimiser davantage votre couverture, pensez par ailleurs à vous procurer une carte bancaire dotée de garanties d’assistance et d’assurance voyage. Comme les tarifs de telles cartes peuvent varier significativement d’une banque à une autre, il s’avère judicieux de recourir à un comparatif frais bancaires pour repérer quelles enseignes proposent les meilleurs prix.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

Liens sponsorisés
back top