Crédit Agricole rachète 3 caisses d’épargne italiennes

Logo du crédit agricole

Le Crédit Agricole a déboursé 130 millions d’euros pour acquérir 3 caisses d’épargne en Italie. Cette opération permet à l’établissement de crédit d’agrandir son réseau de distribution dans le pays. Outre cela, elle permet à la Banque verte de contribuer à la restructuration du secteur bancaire local. Tour d’horizon !

7ème réseau de banque de détail en Italie à l’heure actuelle, Crédit Agricole élargit davantage ses points de vente dans la péninsule.

L’enseigne vient de dévoiler qu’elle a signé un contrat pour l’acquisition de 3 caisses d’épargne italiennes : celles de Cesana, de Rimini et de San Miniato.

Les termes du contrat stipulent que Crédit Agricole Cariparma, filiale de Crédit Agricole SA (CASA), va entrer au capital de ces 3 caisses d’épargne, à hauteur de plus de 95%.

Initiées à la fin du mois d’avril dernier, notamment avec le Fonds interbancaire italien de garantie des dépôts, les négociations ont duré 5 mois. La raison en est que les parties ont dû calibrer l’opération qui s’est avérée complexe du fait de l’existence de créances douteuses au bilan des 3 banques.

Réduire le niveau des créances douteuses des 3 institutions financières

Dans un communiqué, Crédit Agricole indique que cet accord permet à l’établissement de déterminer Le niveau des augmentations de capital de chacune des trois banques et les conditions de la déconsolidation de l'essentiel de leurs créances douteuses résultant, entre autres, en une amélioration du profil de risque du groupe en Italie.

Dans ce cadre, des portefeuilles de mauvaises créances évalués à 3 milliards d’euros feront l’objet d’une titrisation (avec le soutien du fonds Atlante II) ou d’une cession à des investisseurs privés.

La Banque verte déclare par ailleurs que pour renforcer la solvabilité financière des 3 caisses d’épargne, le Fonds interbancaire de garantie des dépôts est prévu les renflouer au préalable.

Consolider la restructuration du secteur bancaire italien

Une source proche du dossier, citée par l’agence Reuters, confie que le Fonds interbancaire italien de garantie des dépôts mobilisera 470 millions d’euros en souscrivant à des augmentations de capital.

Prévue être bouclée d’ici la fin de l’année, la transaction devrait, selon l’enseigne, gonfler le ratio CET1 (ratio de fonds propres « durs ») du groupe Crédit Agricole et de sa filiale cotée Crédit Agricole SA de 10 points de base.

À noter qu’à l’heure actuelle, l’Italie représente 18% du produit net du Crédit Agricole SA.

L’établissement figure parmi les institutions de crédit qui se disputent le titre de meilleure banque dans la péninsule. En acquérant ses 3 caisses régionales, l’enseigne contribue à la réorganisation du secteur bancaire italien. En l’espace de 2 ans, cette restructuration a mobilisé 61 milliards d’euros dont près d’un tiers ont été payés par les contribuables.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

Liens sponsorisés
back top