La bataille des tarifs entre les banques en ligne et les banques traditionnelles

Agence bancaire

Actuellement, les banques en lignes et les établissements traditionnels se lancent dans une bataille acharnée sur les tarifs bancaires. Face à la concurrence des banques en ligne qui sont en pleine expansion avec leurs tarifs très bas, les enseignes traditionnelles ripostent et mettent en valeur l’atout qu’ils considèrent être l’argument fatal, le conseiller humain.

La bataille s’annonce de plus en plus acharnée entre les établissements bancaires en ligne et les enseignes traditionnelles. Avec leurs services 100% Internet, les banques en ligne sont en pleine expansion et acquièrent en moyenne 6% de nouveaux clients, et ces derniers ont font ensuite leur banque principale.

Face à cet essor des néobanques, les établissements traditionnels sont forcés de contre-attaquer, en misant sur un atout que leurs rivales n’ont pas : le conseiller clientèle humain.

Toutefois, les enseignes traditionnelles ne se laissent également pas faire face aux tarifs des banques en ligne qui sont de plus en plus bas, et qui sont, pour l’instant, leur premier atout. Néanmoins, les clients pourront toujours avoir recours à des comparatifs de frais bancaires pour trouver la meilleure offre sur le marché.

Les tarifs des banques en ligne régressent

Les banques en ligne utilisent depuis longtemps la stratégie des prix bas pour séduire les clients et conquérir des parts de marché. Et en 2017, ces néobanques ont fait reculer leurs frais bancaires en moyenne entre 2% et 8% selon la catégorie de clients et les prestations qui sont demandées.

Au total, la facture atteint au maximum une vingtaine d’euros, alors qu’elle monte près de 200 euros euros dans un établissement bancaire traditionnel. Le secteur des banques en ligne sont actuellement sur une dynamique favorable. Selon Bain&Company, les banques 100% numériques ont acquis en moyenne 6% de nouveaux clients chaque année entre 2013 et 2015, et ces nouveaux clients ont font ensuite leur banque principale, alors que le portefeuille client des établissements traditionnelles a reculé de 1,6% chaque année.

Aussi, ces enseignes 100% Internet font tout pour attirer la clientèle, notamment avec les offres promotionnelles de bienvenues ou encore les campagnes publicitaires. Et il faut dire qu’avec les clients qui sont de plus en plus conquis, elles ont de quoi être enthousiastes.

1 client sur 4 chez Boursorama Banque a moins d'un an d'ancienneté. Depuis 2013, notre croissance s'accélère et nous visons 2 millions de clients en 2020

Benoît Grisoni, directeur général adjoint chez Boursorama Banque

La filiale en ligne de la Société générale a atteint le million de clients, se mettant ainsi en concurrence avec ING Direct.

Ou encore Gregory Guermonprez, directeur de Fortuneo, qui s’enthousiasme à propos de l’évolution de ce secteur : « Le marché de la banque en ligne va doubler voire tripler à l'horizon de cinq à sept ans ».

La contre-attaque des banques traditionnelles

Toutefois, les banques en lignes ne parviennent à détenir que 5% de parts de marchés, avec seulement 3 millions de clients au total. Et pour qu’elles progressent, elles doivent jouer sur un argument autre que celui du prix. Pour riposter, les banques traditionnelles misent sur la qualité du service, étant convaincus que leur meilleur atout face aux établissements en ligne reste le conseiller clientèle humain.

C’est notamment l’avis de Raphaèle Leroy, responsable des relations avec les consommateurs chez BNP Paribas. Selon elle : "La loi Macron va nous permettre de mettre en avant le maillage de notre réseau à l'échelle du territoire. La relation humaine permet un vrai accompagnement, ce qui fait la différence".

Axa Banque se base sur le même principe, en voulant allier le numérique et l’agence locale.

Même les plus jeunes, ceux qui sont nés avec un portable dans le berceau, auront besoin à un moment ou à un autre de contact humain

Marie Cécile Plessix, la directrice générale

Toutefois, les banques traditionnelles ne se laissent pas faire en termes de prix face à la concurrence. Par exemple, Axa Banque a baissé ses tarifs et offre actuellement une prime équivalente à 10% du salaire pour toute nouvelle ouverture de compte.

Ou encore Société générale et BNP Paribas qui proposent, pour les signatures d’un mandat de mobilité d’ici au 6 mai, la gratuité des services de banques au quotidien pendant un an.

 

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

Liens sponsorisés
back top