Les clients en difficulté financière sont davantage pénalisés par les banques

cartes de crédit et billets euro

L’association 60 Millions de consommateurs dénonce les frais exorbitants appliqués par les banques en cas d’incident bancaire. C’est le sujet principal qui a été traité dans l’émission « C dans l’air » présentée par Laurent Bazin, en début novembre, pendant laquelle Sylvain Deshayes a été invité. Le débarquement d’Orange Bank dans le secteur bancaire y a été également évoqué. Focus.

Le spécialiste des questions d’investissement et journaliste, Sylvain Deshayes a été interviewé dans l’émission « C dans l’air » le samedi 4 novembre, à propos des frais bancaires. Il a été question du surcoût des incidents de paiement, pénalisant davantage les clients en situation précaire. En effet, ces factures s’élèvent à 9 fois plus de celles d’un client lambda.

Si l’émergence d’une nouvelle génération de banque, comme Orange Bank, y a également été mentionnée, c’est que cette dernière pourrait susciter une révision à la baisse des tarifs appliqués par les établissements traditionnels. Toujours est-il que cette possibilité paraît encore improbable, dans un futur proche étant donné la fidélité de bon nombre de clients à leur banque.

L’association 60 millions de consommateurs dénonce la forte pénalisation des clients fragiles

Lors de son émission « C dans l’air », diffusée sur France 5, le samedi 4 novembre, Laurent Bazin a invité le journaliste Sylvain Deshayes, spécialisé dans les questions d’investissement. Le thème se portait sur l’application excessive des frais bancaires en cas d’incident de paiement, dénoncée par l’association 60 Millions de consommateurs.

En effet, cette antenne de l’Institut National de la Consommation (INC) a récemment réalisé une étude sur un panel de 400 lecteurs environ ainsi que sur plus de 200 foyers à situation financière fragile.

Il s’avère que les tarifs ponctionnés par les banques à chaque incident sur son compte bancaire pénalisent davantage le ménage qui se trouve déjà en difficulté financière. À croire qu’elles veulent réaliser des bénéfices, au détriment de cette catégorie de clients. 60 Millions de consommateurs affirme que :

Les consommateurs en difficulté financière persistante se voient prélever près de 300 euros de frais par an contre huit à neuf fois moins - 34 euros - pour les clients lambda en moyenne.

60 Millions de consommateurs.

L’association ajoute également que :

La victime type n'appartient pas forcément aux populations les plus pauvres.

En effet, la hausse des coûts d’incident bancaire serait relative aux revenus pour les foyers en difficulté qui perçoivent plus de 2 000 euros par mois. À titre d’exemple, en 2016, BNP Paribas a retenu 3 000 euros de frais sur le compte d’un client dont l’entrée d’argent s’élève à 2 000 euros par mois.

L’arrivée d’Orange Bank sur le marché bancaire apportera-t-elle les changements attendus ?

L’association 60 Millions de consommateurs souligne que la banque facture des agios à chaque fois qu’un paiement est rejeté ou qu’un découvert est dépassé, ce qui peut empêcher le client de redresser sa situation financière. D’autant plus que pour le cas d’un découvert dépassé, une commission d’intervention est également facturée.

Normalement, cette commission de 8 euros au maximum sert à payer le travail d’analyse sur le bien-fondé d'une autorisation de paiement. Or d’après la branche bancaire de la CGT, cette opération est déjà automatisée dans la majorité des établissements.

Par ailleurs, le lancement de la banque 100% mobile d’Orange a été également évoqué dans l’émission de Laurent Bazin. Si Orange Bank paraît impressionnante, c’est à cause du nombre des clients détenus par l’opérateur télécoms.

De plus, l’entreprise est parfaitement en connaissance des habitudes de consommation de ses 30 millions de clients. Sylvain Deshayes prévoit un changement de comportement des banques traditionnelles suite à l’arrivée de ses concurrents digitaux.

Quoi qu’il en soit, il montre moins d’optimisme, car en dépit de la mise en vigueur de la loi sur la mobilité bancaire, en février 2017, les détenteurs de compte ont quand même peur de changer de banque. Laurent Bazin déclare d’ailleurs que :

On adore dire du mal de notre banque, mais on lui reste plutôt fidèle.

Laurent Bazin.

L’hésitation des consommateurs est toutefois normale, car ils n’ont aucune certitude sur les grilles tarifaires des autres établissements, à moins qu’ils n’aient recours à un comparateur frais bancaires.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 150 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

Liens sponsorisés
back top