Les banques privées sont dans l’obligation de se réinventer

Un professionnel bancaire

Au début de l’année prochaine, une nouvelle directive européenne va bousculer le modèle économique des banques privées. Celles-ci sont ainsi contraintes de se réinventer. A titre d’exemple, elles devront respecter l’intérêt de leurs clients. Il faut par ailleurs savoir que l’application de cette réglementation accroîtra la transparence sur les prix.

La directive européenne MIF 2 va bientôt amener de nombreux acteurs du secteur bancaire à revoir leur tarification. Elle a notamment pour but de favoriser la protection des investisseurs.

En effet, elle impose aux gestionnaires de fortune une meilleure gouvernance des produits financiers. Elle vise à s’assurer qu’ils servent au mieux les intérêts des usagers bancaires.

Avec la nouvelle réglementation, la transparence des marchés sera renforcée. BNP Paribas Wealth Management a alors récemment annoncé le lancement d’une application mobile afin de faciliter le partage d’informations avec ses clients. Les banques privées seront obligées de chercher à mieux connaître ces derniers.

Une nouvelle réglementation bouscule le secteur des banques privées

Les banques privées devront appliquer la directive européenne MIF 2, à compter du 3 janvier 2018. Celle-ci renforcera leurs responsabilités à l’égard de leurs clients. Elles devront parfaitement connaître leurs attentes et définir un marché cible. Bruno de Saint-Florent, associé du cabinet de conseil Oliver Wyman, souligne que :

Il existait déjà des règles internes pour encadrer la distribution des bons produits aux bonnes personnes. Cependant, ce qu’il y avait moins, c'est le niveau de formalisme et le caractère systématique de cette démarche.

Oliver Wyman.

Afin de fluidifier les relations avec les clients, un grand nombre d’acteurs parient sur la digitalisation. BNP Paribas Wealth Management en fait par exemple partie. La banque a développé une application mobile visant à faciliter la consultation de tous ses documents d’information par les usagers bancaires. Annabelle Azoulay, directrice de la banque privée de JP Morgan en France, explique que :

Nous allons envoyer plusieurs informations par e-mail et à travers le site web pour que le client ne soit pas assailli de documentation papier.

Annabelle Azoulay.

La régulation européenne MIF 2

Notons avant tout qu’il est possible de trouver l’établissement bancaire idéal, à l’aide d’un comparateur en ligne. Cet outil est notamment pratique pour les personnes qui ne savent pas quelle banque choisir.

La nouvelle réglementation européenne MIF 2 oblige les banques privées de faire signer systématiquement un contrat à leurs clients. Bruno de Saint-Florent précise que :

Jusqu'à présent, il arrivait qu'il y ait des formes de conseil qui soient données sans contrat.

Bruno de Saint-Florent.

Les établissements bancaires devront s’adapter aux nouvelles exigences d’informations. Ils seront contraints de réorganiser les processus en interne. Sofia Merlo, codirectrice de BNP Paribas Wealth Management, estime qu’ :

Il va falloir sensibiliser les clients. Ils vont se dire pourquoi leur demander davantage d'éléments alors que finalement, leurs attentes envers les banques n’ont pas changé.

Sofia Merlo.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

Liens sponsorisés
back top