Davantage de vigilance pour diminuer les frais bancaires

Une personne qui fait un retrait auprès d'un distributeur de billets

Nombre de ménages se plaignent de l’explosion de leur facture suite à des prélèvements de frais bancaires. Afin d’éviter de se retrouver dans la spirale de l’endettement, les usagers ont tout intérêt à maîtriser leurs frais. Ils peuvent par exemple se passer des services qu’ils ne jugent pas utiles au quotidien.

Si certains usagers peuvent changer de banque pour profiter de tarifs plus attractifs, d’autres sont confrontés à des dilemmes. Tel est par exemple le cas d’une personne ayant contracté une assurance-vie chez un bancassureur et qui veut continuer à bénéficier de l’antériorité fiscale de son placement.

Dans tous les cas, il importe de choisir la bonne formule au moment de souscrire une offre bancaire. En plus de profiter des services pouvant être octroyés à distance, le client peut négocier des facilités de caisse avec son chargé de clientèle. Il faut savoir qu’ainsi, il évitera de payer le prix fort lorsque le solde du compte deviendra débiteur.

Négocier une autorisation de découvert est indispensable

Une fois que le client a demandé une autorisation de découvert bancaire à sa banque, les frais prélevés en cas d’irrégularités de fonctionnement du compte sont limités. Par ailleurs, au lieu d’accumuler les commissions d’intervention qui peuvent être facturées à 8 euros par opération, le client ne paye que des intérêts débiteurs lorsque le solde est négatif.

Ainsi, le client qui aspire à réduire les frais susceptibles de faire gonfler sa facture doit négocier une autorisation de découvert avec sa banque.

Justement, les nouveaux packages bancaires commercialisés par certains établissements bancaires à seulement 2 euros par mois n’offrent pas cette possibilité de découvert. D’ailleurs, les offres packagées, en plus de faire grimper les tarifs, comprennent des services qui ne seront pas toujours utilisés.

Limiter les assurances et les assistances

Quand un professionnel de la relation client effectue un virement au nom de son client, 4 euros en moyenne sont prélevés sur le compte de son client. En effet, ce prélèvement peut s’avérer significatif, sachant qu’un compte bancaire coûte près de 200 euros par an au client, comme l’indique une association des consommateurs.

Il faut également savoir que ceux qui ne peuvent changer de banque peuvent réduire leurs dépenses en optant par exemple pour un virement en ligne, depuis une application dédiée à cet effet. En plus d’être gratuite, cette opération est d’autant plus pratique.

En revanche, un client qui souscrit une carte de paiement doit en revanche savoir que la banque rembourse l’argent qu’une personne malintentionnée a volé en se servant de ses coordonnées bancaires. En outre, l’indemnisation s’applique aussi lorsqu’un achat a frauduleusement été réglé par chèque en son nom.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top