Les banques et les start-up du secteur bancaire servent aussi les enfants

Un garçon avec des cartes bancaires et des billets de banque

Comme pour la consommation de boissons alcoolisées et la fréquentation des salles de cinéma, l’ouverture d’un compte bancaire au nom d’une personne mineure est soumise à quelques restrictions. Les limites concernant l’octroi de services financiers aux moins de 18 ans s’imposent aussi bien aux établissements traditionnels qu’aux nouveaux arrivants du secteur.

Dès ses années de collège, un mineur a la possibilité de disposer d’un compte bancaire, sous certaines conditions. En fructifiant son épargne, il pourra par exemple contribuer, avec ses parents, au financement de ses études supérieures. L’opportunité se présente pour lui d’apprendre à gérer ses avoirs, sous le regard des responsables légaux.

Mais à partir de quel âge un adolescent peut-il prétendre à une autonomie financière ? La demande d’ouverture de compte doit être effectuée par les parents, bien que celui-ci soit souscrit en son nom. Ces derniers portent également la responsabilité des dettes qui peuvent en découler.

Avant l’âge de 12 ans, les retraits requièrent l’autorisation des parents

Ouvrir un livret d’épargne au profit d’un enfant qui vient à peine de naître est un droit accordé aux parents. En effet, ces derniers peuvent souscrire des services financiers au nom de leurs enfants sans que leur accord ne soit requis.

Dès l’âge de 12 ans, leur compte peut être mis à leur disposition. L’idée consiste à rendre l’émancipation financière progressive, avec un accès variable en fonction de l’âge.

Entre 12 et 16 ans, les retraits sont conditionnés par une autorisation parentale, se traduisant par une signature. Ceci dit, les parents demeurent responsables des flux constatés sur le compte de leur enfant, y compris en cas de découvert bancaire, et ce, jusqu’à leur majorité. Dans cette optique, les tuteurs peuvent déposer et retirer de l’argent sur le compte des adolescents concernés afin de subvenir à leurs besoins (éducation, santé…).

Les adolescents de plus de 16 ans peuvent disposer d’une carte bancaire

Avec l’accord de leurs parents, les adolescents âgés d’au moins 16 ans peuvent posséder un compte en banque et utiliser la carte bancaire qui y est rattachée. Un chéquier leur est également remis. Ils peuvent également procéder, seuls, à un rachat des gains collectés sur leur livret d’épargne, à moins que leur tuteur ne s’y oppose.

Comme ils disposent de tous les droits sur les montants déposés sur leur compte, ils peuvent, lorsqu’ils aspirent à changer de domiciliation bancaire, les transférer vers une autre banque.

Si avant cet âge, les mouvements de fonds sont réalisés par les parents dans l’intérêt de leurs enfants, certaines enseignes, dont des services de paiement électronique, assouplissent les démarches. Par exemple, chez Xaalys, les enfants pourront être signalés comme étant les véritables utilisateurs du compte qui aura été créé par leur représentant légal.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top