Des justificatifs requis pour retirer de l’argent auprès de La Banque Postale

Une agence de la Banque Postale

Le 2 mai dernier, un client de La Banque Postale a partagé sur les réseaux sociaux un écriteau photographié dans une agence parisienne. Celui-ci indiquait que des justificatifs de dépense sont requis pour pouvoir retirer une certaine somme d’argent. La publication a suscité l’indignation des internautes qui ont exigé des explications. La banque nie être à l’origine de cette initiative.

La photo qui a provoqué tant d’émois a été prise sur la rue François Bovin du 15ème arrondissement de Paris. Publié sur Twitter, l’écriteau aperçu dans cette agence de La Banque Postale demandait de fournir un document pour justifier tout retrait égal ou supérieur à plus de 1 500 euros. Un devis ou un billet d’avion constituant des exemples de justificatifs de dépense.

En réponse aux réactions virulentes des internautes, La Banque Postale rétorque que cette initiative est contraire à la politique du groupe. Une enquête interne sera donc ouverte.

Par ailleurs, la banque s’engage à prendre des dispositions pour que le traitement des clients soit conforme aux valeurs d’accueil et de respect de la vie privée qu’elle défend.

Un cas similaire dans une agence de la région Île-de-France

Après que l’affaire ait été ébruitée sur les réseaux sociaux, un cas similaire a été énuméré par un autre client de la même banque. Cette fois-ci, l’agence concernée se situe à Savigny-sur-Orge, dans le département de l’Essonne en région Île-de-France. Le client déclarant vouloir partir en vacances s’est vu refuser un retrait en liquide de 3 500 euros, faute de justificatif de dépense.

Selon la conseillère de l’agence, conformément à la législation et selon la règlementation en vigueur, il n’est pas autorisé de remettre plus de 1 500 euros par jour si aucun justificatif n’est fourni.

Cette règlementation serait effective dans toutes les agences du département de l’Essonne. D’après la conseillère, à partir du moment où l’argent est déposé dans un établissement bancaire, plusieurs vérifications doivent être effectuées.

En l’absence d’un devis établi par une agence de voyage, le client s’est vu offrir comme seule alternative de revenir ultérieurement pour effectuer des retraits successifs de 1 500 euros.

Le recours à un justificatif de dépense non requis par la loi

D’un point de vue légal, un particulier n’a pas à justifier un retrait d’argent si le montant est inférieur au plafond imposé par la banque. Selon un document diffusé par les ministères de la Justice et des Finances, la justification d’un retrait bancaire n’est recommandée que lorsque la banque émet des doutes sur la nature de l’utilisation de la somme réclamée.

Cette procédure de vérification n’est donc pas illégale mais elle ne doit en aucun cas être systématique. En plus d’inciter les clients à changer d’agence bancaire, cette pratique relèverait d'une interprétation restrictive de la loi.

Le retrait journalier d’argent en espèces plafonne généralement entre 500 et 1 500 euros par jour et par semaine. Augmenter le seuil ne nécessite pas non plus de justificatif. Le client doit seulement prévenir sa banque, qui prendra alors la décision d’accorder ou non la requête. La plupart du temps, celle-ci est accordée si les clients disposent de suffisamment de fonds sur leur compte.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top