Evolution forcée des banques traditionnelles face à la concurrence dans le secteur bancaire

banques digitales en concurrence

Depuis le lancement des banques en ligne, les banques traditionnelles perdent de plus en plus leurs clientèles. Une solution ultime s’impose dans un secteur très concurrentiel.

Le secteur bancaire de l’hexagone traverse une période très concurrentielle. En effet, depuis l’essor des banques en ligne, les banques traditionnelles sont en proie à de sévères difficultés, notamment pour retenir leurs clients mais aussi à de multiples restructurations.

Une question se pose, cette multitude de suppressions de postes est-ce le signe d’une dégradation de l’activité bancaire ou d’un réajustement nécessaire dû à l’évolution numérique ?

Des plans de restructurations massifs pour les banques traditionnelles

Plusieurs banques traditionnelles ont déjà annoncé des suppressions de poste. Ainsi, le 7 septembre dernier, HSBC a déclaré la suppression de 466 postes d’ici 2018 afin de réduire ses coûts. De même pour la Société Générale qui a annoncé, par le biais d’un quotidien, un plan de fermeture de 400 agences sur le sol français d’ici décembre.

Cette fermeture implique une réduction de personnels de 3000 employés. Pour l’exécution d’un plan de sauvegarde de l’emploi, la LCL a annoncé une suppression de 1600 postes. En 2015, une fermeture de 10 agences a été prévu, tandis que pour l’année 2016, l’annonce prévoit une disparition de 250 agences d’ici 2020.

D’ailleurs, l’établissement compte sur les départs en retraite pour éviter tout licenciement. Dans la déclaration faite par LCL de 2015, l’établissement met en exergue la dégradation structurelle et durable mais inévitable de l’activité de banque de détail française.

Un secteur très concurrentiel

Les banques traditionnelles ont à leur insu deux concurrents importants, les banques en ligne et la Fin Tech. Grâce à une offre plus avantageuse en tarif et service, les banques en ligne enregistrent de plus en plus de clients qui choisissent d’ouvrir un compte en ligne.

Quant à la Fin Tech, ces start-ups tentent de concurrencer les grands établissements bancaires dans le cadre du transfert de fonds, des thématiques concernant le service de paiement et de la solution de financement. En outre, ces deux concurrents arrivent à séduire une clientèle de plus en plus exigeante et de moins en moins fidèle.

L’initiative des banques traditionnelles

En 2016, une étude effectuée dévoile qu’1 Français sur 2 serait déjà en possession ou à l’intention d’ouvrir un compte en ligne. Face à ces chiffres, les banques traditionnelles tentent de re-séduire leurs clientèles avec des tarifs et des offres de produits et de service plus attractifs.

Ces dernières essaient de rattraper leur retard sur le plan numérique dans leur association avec les Fin Tech. HSBC a d’ailleurs annoncé un montant de 80 millions d’euros alloués à la digitalisation de l’établissement.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top