La révolution des paiements en ligne est en marche

operation de paiement en ligne

Une directive européenne ouvre, à partir de 2018, le marché du paiement aux fintechs, ce qui va provoquer un remodelage en profondeur du paysage financier à l’échelle européenne.

Et le client devint roi

L’entrée en vigueur en janvier 2018 de la directive européenne PSD2 (Payment Services Directive) va, sans aucun doute, provoquer une transformation en profondeur des relations des banques de détail avec leurs clients. Car cette ouverture des services de paiement aux fintechs, ces entreprises mariant finance et technologie, va renforcer la concurrence dans le monde financier, pour le plus grand bien des consommateurs.

En fournissant un cadre légal aux services de paiement commun à toute la zone euro (SEPA), la directive PSD2 va permettre de développer des moyens de paiement transfrontaliers simples et sécurisés. Concrètement, cela suppose l’accès aux informations bancaires des clients, via des passerelles type API, par des opérateurs tiers, mettant tout le monde sur un même pied d’égalité pour offrir des services à réelle valeur ajoutée.

Car on ne parle plus simplement d’ouvrir un compte en ligne, mais d’inventer de nouveaux services sur mobile dessinant l’éco(nomique) système de demain et explorant de nouvelles habitudes d’achat chez les consommateurs.

Le défi de l’innovation

Pour les banques traditionnelles, le challenge est de taille. Cette mise en concurrence avec les fintechs va les obliger à repenser complètement les systèmes d’informations bancaires, et donc leur organisation interne. Elles n’ont d’autre choix que de transformer cette contrainte réglementaire en atout stratégique pour améliorer leur offre de services et rester des interlocuteurs privilégiés pour leurs clients.

Cette Directive PSD2 est aussi, pour les banques, une formidable opportunité de bénéficier des avancées technologiques apportées par ces startups innovantes, en concluant des partenariats collaboratifs de type gagnant-gagnant.

En replaçant le consommateur au cœur des processus, la directive va améliorer son expérience client en simplifiant ses démarches bancaires, en sécurisant son parcours d’achat et en lui offrant toute une palette de nouveaux services à moindre coût qu’une concurrence rééquilibrée entre acteurs ne va manquer de provoquer.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top