Les jeunes : la cible idoine des banques en ligne

la banque et les jeunes

Les principales attentes des jeunes français sont en harmonie avec les services proposés par les banques à distance.

En France, les jeunes de 16 à 24 ans sont une cible privilégiée des divers opérateurs bancaires. Les banques en ligne sont particulièrement concernées du fait que les attentes de cette jeune clientèle sont en adéquation avec leurs prestations.

Une enquête réalisée en mai dernier révèle que 83% des jeunes français suivent au moins une fois par mois leur compte bancaire (soit une croissance de 4 points en un an). L’étude montre par ailleurs que 21% d’entre eux vérifient leur compte quotidiennement.

Quant à ceux qui ne consultent pas ou peu le leur, 15 % confient qu’ils ne savent pas le faire, 14% considèrent la tâche ennuyeuse, 14% ne trouvent pas le temps de le faire et 3% ne disposent pas des bons outils. Autant d’éléments que les enseignes doivent travailler pour séduire davantage de clients.

Notre sélection des promos
Je compare les offres bancaires

Disponibilité et flexibilité

L’étude reflète clairement les attitudes d’une génération qui privilégie la digitalisation des services. 2 jeunes sur 3 consultent très fréquemment leur compte bancaire en ligne. 55% le font via internet et 46% sur application mobile.

49% d’entre eux effectuent des opérations bancaires en ligne (38% par internet et 32% par mobile). Ils sont par ailleurs 48% à effectuer leurs achats sur le web. La communication en ligne reste toutefois à améliorer. En effet, ils ne sont qu’environ 21% à contacter leur banque par internet, application mobile ou réseaux sociaux (seulement 11% le font régulièrement).

De plus, seulement 13% désirent que les établissements développent le contact via les réseaux sociaux. Pour ce qui est des attentes majeures de cette jeune clientèle, elles sont généralement la disponibilité (24 heures sur 24 et 7 jours sur 7), la rencontre d’un banquier (notamment lors de la souscription d’un produit ou lors de l’ouverture d’un compte) et la disposition d’une application mobile.

Des offres diverses pour une clientèle privilégiée

Les résultats de cette étude permettent aux banques en ligne de définir le profil type des jeunes français pour ainsi attirer plus de clients. Monabanq et ING l’auront bien compris en mettant à la disposition de leur clientèle des formules bancaires facturées à moins de 24 euros par an, sans conditions de revenus.

La première propose notamment à ses jeunes usagers de 16 à 18 ans l’accès à une carte Visa Classic pour 12 euros par an (avec gratuité des opérations courantes et de la carte de retrait). Boursorama se démarque aussi par son offre Welcome 100% mobile commercialisée à 1,5 euro par mois. ING Direct a, quant à elle, assoupli ses critères de délivrance de carte bancaire gratuite. Dorénavant, la seule condition est celle de justifier d’un revenu mensuel minimum de 1 200 euros lors de l’ouverture du compte en ligne.

Archives