Estimation des coûts d'investissement financiers entre les banques et courtiers

En matière d’investissements financiers, les banques sont trois fois plus chères que les courtiers.

En investissant directement dans les actions cotées sur Euronext Paris, un particulier bénéficie en moyenne de tarifs trois fois moins chers s’il opte pour un courtier en ligne au lieu de passer à une banque de réseau. C’est ce qui ressort de la récente étude de l’Autorité des marchés financiers ou AMF sur les frais des placements financiers.

Au 1er août, les frais totaux prélevés par les banques traditionnelles sur l’exécution d’un ordre Internet de 5 000 euros représentaient en moyenne 0,52% du montant, soit 25,70 euros. À noter que ce coût varie considérablement d’un établissement à l’autre. Pour le même ordre de 5 000 euros exécuté via Euronext Paris, le coût se situe entre 0,30 et 0,79%, soit 15 à 40 euros.

Impact sur le rendement

Les frais de transaction peuvent en effet se répercuter considérablement sur le rendement des investissements financiers. Pour le prouver, AMF évalue les tarifs de Bourse totaux pour un investisseur passant 12 ordres de 5 000 euros par an et détenant un portefeuille de 60 000 euros, réparti en 10 lignes.

En se référant au coût moyen des banques de réseau, l’Autorité estime que la totalité des tarifs de Bourse pour cet investisseur s’élève à peu près à 0,77% du montant de son portefeuille, c’est-à-dire 462 euros.

Rien de surprenant étant donné que les établissements bancaires prélèvent en plus des frais de courtage des droits de garde fixes pour rémunérer la conservation des titres. Leur calcul se fait en fonction du nombre de lignes du portefeuille. Les banques taxent par ailleurs une commission proportionnelle à la valeur du portefeuille.

En passant par un spécialiste de l’épargne en ligne, qui ne prélève pas de droits de garde, l’investisseur bénéficie d’un coût limité à 0,2% du montant de son portefeuille, soit 101 euros.

BNP Paribas lésé

Désormais, certains investisseurs n’hésitent plus alors à changer de broker. Le dernier rapport d’Investment Trends révèle que 8% des épargnants en ligne l’ont fait. L’étude montre par ailleurs qu’environ un quart des investisseurs ont quitté BNP Paribas (BNP Paribas.net, Hello Bank) ou Cortal Consors (son ancienne filiale).

Ce désintéressement profite surtout à Bourse Direct, Boursorama et Fortuneo. Avec l’absorption de Cortal Consors par BNP Paribas, une remise à plat tarifaire devrait avoir lieu, mais aucune évolution notable n’a toutefois pas encore été constatée. Cette fusion a d’ailleurs causé de la déception chez d’anciens clients qui ont été contraints de chercher de nouveaux courtiers.

Un particulier interrogé par Investment Trends affirme avoir choisi BCapital pour la gestion de son PEA et opté pour Bourse Direct pour loger ses titres. Les activités de courtage, pas suffisamment rentables, ne figurent apparemment pas parmi les priorités de BNP Paribas, ni parmi celles de ses principales concurrentes.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top