BD Multimédia investit dans le secteur de la FinTech

Capture du site BD Multimédia

En 2015, BD Multimédia acquiert un fonds de commerce appartenant à un spécialiste de cartes prépayées de télécoms. Ce qui a donné naissance à la carte MasterCard Toneo First. Avec la même carte, le spécialiste de la télécommunication se lance dans le monde de la néobanque. La carte à 15 euros, vendue sous blister, devra donc faire face à la rude épreuve de la concurrence. Plusieurs offres existent déjà sur le marché.

Présent dans le monde du paiement depuis une dizaine d’années, BD Multimédia tente une nouvelle aventure dans le secteur de la FinTech. Pour la société parisienne, cette orientation s’effectuera en diverses étapes.

Dans un premier temps, elle va devoir trouver un nouveau nom et surtout de nouveaux investisseurs. Ensuite, elle va céder ses activités d’édition de sites web. Ce qui ne l’empêche pourtant pas de viser haut : 200 000 clients en 2020. Parmi ses principales cibles figurent les auto-entrepreneurs et les exclus bancaires.

Notre sélection des promos
La sélection meilleurtaux
240 € Offerts
Monabanq
Voir l'offre
Voir l'offre
La sélection meilleurtaux
160 € Offerts
Société Générale
Voir l'offre
Voir l'offre
La sélection meilleurtaux
150 € Offerts
BoursoBank
Voir l'offre
Voir l'offre
La sélection meilleurtaux
80 € Offerts
Fortuneo
Voir l'offre
Voir l'offre
Je compare les offres bancaires

Une véritable refonte s’impose

Après avoir débuté dans le monde de la télécommunication, l’entreprise parisienne attaque le marché de la néobanque. Le projet se concrétise principalement par le lancement de Toneo First, une carte MasterCard disponible chez les buralistes. À part le lancement d’une carte sans compte, l’inventeur du minitel s’apprête également à changer de nom et à mener une collecte de fonds.

En ce qui concerne le changement de nom, BD Multimédia a fait appel à une agence de branding. Cette dernière se chargera donc de trouver la dénomination convenable. Et pour sa collecte de fonds, la future néobanque a demandé à la banque AEC Fintech de trouver de nouveaux investisseurs qui contribueront à son capital.

BD Multimédia compte ainsi rapporter un fonds de 6 à 7 millions d’euros. Ce montant représente le double de son capital en bourse et de son chiffre d’affaires actuels. Ce qui ne décourage pas pour autant son directeur du développement commercial. Ce dernier estime qu’une somme de 6 à 7 millions d’euros semble insignifiante par rapport aux grosses sommes levées par d’autres banques digitales.

Favoriser les travailleurs indépendants et les auto-entrepreneurs

En proposant Toneo First, BD Multimédia compte privilégier les travailleurs indépendants et les auto-entrepreneurs. Jim Dorra, directeur général au service du paiement, constate une similarité entre le métier d’auto-entrepreneur et celui de marchand. Il évoque notamment le cas de professionnels du jeu vidéo. Ces derniers perçoivent une grande partie de leurs reversements dans deux types de compte dont le PayPal et le prépayé.

Pour BD Multimédia, ce changement de cap se présente juste comme la continuité d’une activité à laquelle elle s’est consacrée depuis dix ans. L’entreprise œuvre déjà dans le secteur du paiement depuis le lancement de Starpass, une solution de micropaiement. Elle dispose ainsi d’un agrément d’établissement de paiement délivré par l’Autorité de contrôle prudentiel et de paiement.

Archives

Tout Meilleurtaux dans votre poche Meilleurtaux Reprenez le pouvoir sur votre budget

Faites des économies, suivez l’activité de vos comptes et simulez un achat immobilier ou un crédit consommation.

Meilleurtaux Placement Reprenez le pouvoir sur votre épargne.

Suivez la performance de tous vos contrats (assurance vie, retraite, immobilier, défiscalisation) et re-versez facilement. Garantie 0 paperasse.

Meilleurtaux Partenaires L’application gagnante pour les professionnels.

Augmentez votre chiffre d’affaires immobilières, gagnez en efficacité lors des premières visites, développez votre business au delà de l’immobilier et travaillez votre image et votre réputation.

application meilleurtaux
fraude Vigilance fraude et accompagnement

Attention, vous pouvez être sollicités par de faux conseillers Meilleurtaux vous proposant des crédits et/ou vous demandant de transmettre des documents, des fonds, des coordonnées bancaires, etc.
Soyez vigilants · Meilleurtaux ne demande jamais à ses clients de verser sur un compte les sommes prêtées par les banques ou bien des fonds propres, à l’exception des honoraires des courtiers. Les conseillers Meilleurtaux vous écriront toujours depuis une adresse mail xxxx@meilleurtaux.com
Vous avez un doute sur l’un de vos contacts ou pensez être victime d’une fraude ? Consultez notre guide.