La Fintech Lydia lance sa carte bancaire

carte bancaire mastercard

Jusqu’à présent connue pour son application de paiement sur mobile et entre particuliers, la startup française Lydia va proposer une carte de paiement MasterCard.

Connue des 18-35 ans, l’application Lydia était jusqu’à présent leader du paiement mobile et d’échanges entre particuliers avec plus de 500 000 utilisateurs en France. Axé sur le marché du M-paiement, la fintech propose une application qui permet aux particuliers de payer via leur mobile que ce soit envers des professionnels ou d’autres particuliers.

Une nouvelle Néo banque

Précurseur sur mobile, Lydia revient donc aux basiques des produits bancaires en proposant une carte bancaire MasterCard qualifiée de « connectée ». Pour se différencier des acteurs déjà présents, la société met en avant les fonctionnalités spécifiques de son produit : opérations en temps réel, pilotage des plafonds de la carte et du code pin via l’application.

Il en est de même pour l’utilisation à l’étranger, le paiement sans contact et les retraits. Tout est configurable directement et en temps réel via l’application mobile.

On retrouve ici les mêmes fonctionnalités que la Neo Banque Allemande N26 qui met en avant l’instantanéité du suivi du compte. La souscription est réalisée via son application mobile en indiquant son numéro de téléphone et une adresse postale valide pour y recevoir la carte bancaire.

Une carte bancaire à contrôle de solde payante

La carte proposée par Lydia ne permettra pas de découvert mais, contrairement au Compte-Nickel, elle ne génèrera pas de RIB spécifique. Par contre, le modèle économique est le même. La carte sera payante avec une facturation mensuelle de 3.99€ et lors de la souscription un montant de 10€ sera ponctionnée soit 57.88€ la première année puis 47.88€ d’abonnement annuel.

Au niveau des usages, Lydia indique un « principe d’utilisation équitable » de la carte avec des plafonds qui encadrent la gratuité de certains services. En effet, si on se penche sur les tarifs, on constate les seuils suivants :

  • 100 paiements / mois sinon facturé à 0.20€/opération
  • 5 retraits/mois sinon facturé à 1€ / opération
  • 20 paiements en devises par an sinon facturé 2% du montant
  • 10 retraits à l’étranger par an sinon facturé 1€+2% du montant

On se rapproche de seuils de consommation moyenne mais on peut assez vite dépasser le plafond des 5 retraits par mois.

Si on compare cette nouvelle offre au Compte Nickel, l’abonnement annuel est plus élevé (47.88€ contre 20€) mais le coût des retraits peut combler cet écart, car ils sont systématiquement facturés à 1€ pour le Compte Nickel (partout dans le monde).

Après le lancement du Compte Nickel il y a deux ans, c’est une nouvelle offre avec carte bancaire qui vient concurrencer les banques traditionnelles et les banques en ligne.

D’ici quelques semaines devrait être dévoilée l’offre de la Fintech française Morning avec une carte annoncée comme gratuite et le retour de la néo banque allemande N26 (ex-Number26) avec un nouveau modèle économique.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top