La carte de crédit, moyen de paiement indispensable des voyageurs d’affaires

carte de paiement

Pour répondre aux besoins des entreprises et des individus lors de leurs déplacements professionnels, les banques enrichissent leur gamme de solutions de paiement alternatives à la monnaie fiduciaire, poussant notamment à une utilisation accrue de la carte de crédit.

Fin des paiements en espèces

Dans leur pays ou en voyage, les consommateurs européens sont de plus en plus férus de la carte bancaire pour régler tous types de biens et services. Limiter le recours aux billets et aux pièces simplifie les contrôles pour les pays pour limiter le trafic d’argent sale, la criminalité et l’informel.

L’Union européenne veut quant à elle doper la consommation, raison pour laquelle les commissions interbancaires ne représentent plus que 0,30 % du montant de la transaction. À l’ère des technologies, la carte de crédit vit ses heures de gloire en même temps que se développent les paiements numériques, qui représenteront 38 % des règlements effectués en Europe à l’horizon 2020.

Le paiement mobile

Outre les magasins, les prestataires qui proposent le paiement par carte, même pour de menues dépenses, se multiplient, tout comme les innovations. En France, avec MasterCard, le téléphone mobile va permettre de payer son repas par simple contact avec le terminal de paiement. La sécurité est assurée par un autre système innovant par reconnaissance faciale ou empreinte digitale déjà proposée aux Pays-Bas et en Belgique.

La technologie sans contact NFC gagne également en puissance pour payer le parking sans passer aux caisses, dans les restaurants, etc. La praticité de ces solutions mobiles les promet à un avenir radieux dans le monde des voyageurs d’affaires.

Google et Apple ont apporté en plus les portefeuilles électroniques Android Pay et Apple Pay intégrés aux dernières générations de smartphones Android et à l’iPhone 6. Compatibles avec des cartes MasterCard, dont MasterCard Gold, Visa et American Express, ils augmentent les usages de la carte corporate.

La carte logée

Les entreprises espèrent réaliser des économies sur le budget des voyages professionnels grâce à cette dématérialisation croissante des paiements. En effet, la réduction notable du temps et du coût induit par le traitement des notes de frais leur ferait gagner des milliards d’euros. Elles investissent ainsi dans des solutions pour faciliter la vie des voyageurs, qui optimisent la gestion de leur trésorerie.

Par ailleurs, en s’enregistrant automatiquement dans les outils de reporting, les dépenses apportent des données analytiques précieuses pour les travel managers et les responsables achats chargés de négocier des tarifs avec les fournisseurs. Les cartes logées, initialement créées pour centraliser le règlement des billets d’avion ne sont plus réservées aux très grands comptes.

Désormais, les structures de taille plus modeste peuvent en bénéficier. Elle intègre en plus les services annexes (train, hébergement, location de voiture). Malheureusement, elle n’est pas encore acceptée par tous.

La carte virtuelle

Proposée par plusieurs émetteurs, elle s’étend à plusieurs devises, évitant les frais de change. Intégrée à la plateforme de réservation des entreprises, des agences de voyages et des hôtels, elle permet un débit direct sur le compte de la société et une gestion très précise des données des transactions en ligne réalisées. Sécurisée grâce à un numéro virtuel à 16 chiffres, elle peut être assortie d’un plafond de dépenses ou d’une date limite de validité.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top