Faudra-t-il s’attendre à une nouvelle augmentation des frais bancaires ?

hausse des tarifs bancaires

La hausse des tarifs bancaires que l’on a connus en 2016 pourraient continuer pour les prochaines années à venir. Les raisons ci-dessous.

En 2016, les banques ont augmenté leurs tarifs de 1,4%. On craint par ailleurs que cette hausse se prolonge, car le secteur est soumis à de nombreuses pressions. Les marges sont de plus en plus restreintes, que les établissements bancaires n’ont plus d’autres choix que de prendre les mesures qui leur permettent de recouvrer le manque à gagner. Pour elles, l’augmentation du tarif de leurs services sera le seul moyen d’y parvenir. Ainsi, un frais sera alors affecté à chaque compte.

Les banques prennent des mesures pour redresser la barre des marges

La baisse des taux d’intérêt a affecté le chiffre d’affaires des banques. Les marges sont descendues en flèche, et un gouffre financier s’est creusé dans les caisses de ces établissements. Des mesures sont alors à prendre pour redresser la barre et combler les lacunes.

Selon le président du directoire d'Edmond de Rothschild France, la réaction des banques est conditionnée par la succession de tous ces évènements.

Avoir un compte est désormais payant

Dans l’optique de l’augmentation des frais bancaires, les banques ont instauré un tarif pour la tenue de compte. Déjà 82% des établissements ont commencé à émettre des tarifs sur ce genre de prestation depuis le début de l’année.

Pour la majorité des banques, cette somme tournerait autour d’une moyenne de 16,42 euros par an. Par ailleurs, selon l’associé Daniel Pion de chez Deloitte, les banques pourront envisager d’autres solutions pour augmenter leurs gains. Le développement de nouvelles activités, telles que le conseil à valeur ajoutée serait par exemple un bon moyen de générer plus de revenus.

Des clients mécontents

L’augmentation des frais bancaires n’est pas une solution qui ravit forcément les clients. Ces derniers, non satisfaits du choix de leurs banques, décident alors d’entamer des procédures de négociation par rapport à leurs taux. Certains ont eu gain de cause, mais le refus des autres requêtes a amené les clients à changer d’établissement, jusqu’à migrer radicalement vers la banque en ligne.

Par ailleurs, les tarifs de la renégociation de crédit ont aussi été révisés à la hausse. Pour les banques, il n’y a aucune raison que leurs revenus soient pénalisés par la baisse des taux.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top