Les conséquences de la restriction concurrentielle du secteur bancaire en France

secteur bancaire

Avec la hausse programmée pour 2017 des frais de tenue de compte, de nombreux clients des banques s’interrogent sur cette pratique qui consiste à utiliser vos dépôts pour les prêter avec intérêt et vous facturer en plus des frais.

Déposant ou prêteur

On commence à entrevoir le niveau d’augmentation des frais bancaires appliqués en 2017. On parle de +50 % pour les frais de tenue de compte et d’une hausse variable des frais de retraits déplacés et de la cotisation pour la carte bancaire.

Autant il paraît normal qu’une banque vous facture des frais pour garder en sécurité votre argent et vous permettre d’en disposer à tout moment. Ce rôle de coffre-fort est un véritable service qui mérite donc rémunération.

Là où le bât blesse, c’est que votre banquier se sert de vos dépôts pour accorder des crédits avec intérêt à d’autres clients et fait donc des bénéfices avec votre argent. De déposant, vous devenez prêteur. Dans le jargon bancaire, on parle dans ce cas de « réserves fractionnaires ».

Mais cette pratique comporte des risques. Puisque votre argent a été prêté à quelqu’un d’autre, il n’est plus disponible. Et si tout le monde voulait récupérer son argent en même temps, il n’y aurait pas assez de liquidités.

Les monopoles n’aident pas la concurrence

Les banques, bien sûr, se protègent et demandent des mesures spéciales auprès des banques centrales en cas de crise bancaire, comme en Grèce. Mais peut-on encore vraiment parler de véritable service de dépôts à vue, alors que votre argent ne sera pas forcément disponible ? Et comment accepter d’être facturé au lieu d’être rémunéré pour de l’argent que vous prêtez, de fait ?

En France, le système bancaire est un véritable oligopole qui fausse la loi du marché. L’obligation d’obtenir un agrément de la Banque de France pour entrer dans ce club très fermé restreint la concurrence. Et sans être « illicites », les grandes banques commerciales s’entendent apparemment à merveille pour appliquer des tarifs au-delà des prix du marché.

À ce rythme-là, les banques risquent de voir leurs clients se tourner vers d’autres services de dépôts à vue, comme les placements en pierres précieuses, offrant de sécuriser votre argent, qui reste disponible à tout moment puisqu’il n’est pas prêté. Le tout pour beaucoup moins cher que ces frais de tenue de compte que les banques veulent augmenter.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top