Une augmentation imminente des tarifs bancaires

gestion des frais de banque

Bientôt, les particuliers devront payer plus pour leurs opérations bancaires.

Dès le 1er janvier 2017, certaines opérations bancaires seront facturées un peu plus cher. C’est notamment le cas pour le traitement manuel des virements papier. Les banques décident d’augmenter leurs tarifs pour inciter leurs usagers à effectuer leurs transactions de manière électronique.

La faute aux taux bas

Pour la tenue des comptes, le remplacement d’une carte bancaire perdue, le traitement manuel des virements papier… Les Belges vont bientôt débourser deux fois plus. En effet, la rentabilité des établissements bancaires diminue, ce qui les pousse à facturer leurs services plus cher.

Bruno Colmant, professeur de Finances à l’Université Catholique de Louvain (UCL), explique que les banques font face à une situation inédite : les taux d’intérêt nuls voire négatifs. La majorité d’entre elles commencent par conséquent à augmenter leurs tarifs pour compenser le manque à gagner.

Chez ING, le coût du traitement manuel des virements papier passe de 6,05 à 9,68 euros. Du côté de Crelan, renouveler une carte bancaire est désormais facturé à 9 euros si ce n’était que de 6 euros auparavant. Auprès de certains établissements, le retrait d’argent devient même payant. C’est le cas notamment chez bpost où le client doit payer 20 centimes à chaque retrait.

Favoriser les services en ligne

Cette augmentation des frais bancaires a pour but de renvoyer les particuliers vers les services web. Bruno Colmant souligne que les banques veulent décourager leurs clients à effectuer des opérations manuelles en les facturant plus onéreusement.

Ces derniers sont ainsi conduits vers les portails informatiques où la monnaie devient électronique. Cette transformation se fait toutefois au détriment de certains clients. En effet, les moins connectés, en l’occurrence les personnes âgées, risquent d’être lésés.

Un client âgé déplore que son établissement ne dispose plus d’aucun formulaire papier, comme ceux qu’on remplissait dans le temps pour solliciter une demande. Un autre commente qu’ « ils (les établissements bancaires) se font assez d’argent comme ça avec le nôtre.

On met de l’argent chez eux et ça nous coûte ». Bref, le secteur bancaire est dans une phase de recomposition. Pour limiter les dégâts, il est conseillé de surveiller vos relevés et de faire jouer la concurrence entre les établissements pour profiter des meilleurs tarifs.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top