Une nouvelle règle appliquée aux artisans

Travail d'artisan

À partir du 1er janvier 2018, les artisans seront dans l’obligation d’équiper leurs caisses enregistreuses d’un nouveau logiciel sous peine d’une amende de 10 000 euros.

Le projet de Loi de Finances 2016, publié le 30 septembre dernier, a réservé une surprise pour les artisans. Un article de la loi stipule en effet qu’avant le 1er janvier 2018, ces derniers doivent équiper leur caisse enregistreuse d’un logiciel qui comptabilise toutes leurs transactions.

Il s’agit d’un outil anti-fraude installé pour la lutte contre le « travail au noir ». L’idée est de faciliter les contrôles car l’inspecteur n’a qu’à connecter une clé USB à la caisse enregistreuse pour accéder à la totalité des transactions réalisées par l’artisan. Détails !

Notre sélection des promos
Offre du moment
200 € Offerts
AXA Banque
Je découvre l’offre
Offre du moment
160 € Offerts
Monabanq
Je découvre l’offre
Offre du moment
80 € Offerts
Fortuneo
Je découvre l’offre
Offre du moment
90 € Offerts
Société Générale
Je découvre l’offre
Je compare les offres bancaires

Une mesure qui coûte aux artisans

Équiper leur caisse enregistreuse du logiciel est un investissement conséquent pour les artisans. L’outil coûte en effet 1 000 euros, à leur charge. Ce constat est particulièrement vrai pour les commerçants qui disposent de vieilles machines car le logiciel n’est compatible qu’avec les caisses enregistreuses de moins de 10 ans.

En plus de payer les 1 000 euros, ces artisans doivent donc acheter une nouvelle caisse. « Entre deux et trois mille euros. C’est de l’argent que j’aurais préféré investir dans du matériel professionnel ou dans du personnel » déplore un boulanger à la Tour-du-Pin.

Un jeune artisan dans le centre-ville de Vienne affirme quant à lui avoir déjà réalisé l’investissement depuis moins d’un mois. Il confie qu’il a déboursé 2 800 euros pour une nouvelle caisse intégrant le logiciel.

Une mesure discriminatoire ?

Cette nouvelle disposition de la loi fait bondir Jacques Gerbaud. Le vice président du Groupement économique des Vallons de la Tour explique qu’il s’agit d’un contrôle fiscal permanent. Il affirme qu’il pourrait comprendre si la mesure concernait tous les commerçants, mais « seuls les artisans qui sont sédentaires doivent s’équiper » souligne-t-il.

Le vice président désire en réalité que les artisans disposent davantage de temps pour s’équiper. Il veut un moratoire de 3 ou 4 ans étant donné qu’à partir du 1er janvier 2018, les artisans non-équipés du logiciel seront sanctionnés d’une amende de 10 euros.

Élu à la CCI du Nord-Isère, Jacques Gerbaud attend les prochaines élections, présidentielles et législatives de 2017, pour se faire entendre. Il espère notamment créer un ministère du Commerce et de l’Artisanat au sein du futur gouvernement. Certes, le nouveau système paraît couteux, mais il a toutefois le mérite d’être efficace.

Déjà contrôlé, le jeune artisan dans le centre-ville de Vienne affirme en effet qu’ « on ne peut rien cacher. Ils font ça pour vérifier si on s’en met pas plein les poches ». Virement bancaire, paiement par carte, chèque ou espèce, promotions, modifications… Tout est notifié !

Archives

Tout Meilleurtaux dans votre poche Meilleurtaux Reprenez le pouvoir sur votre budget

Faites des économies, suivez l’activité de vos comptes et simulez un achat immobilier ou un crédit consommation.

Meilleurtaux Placement Reprenez le pouvoir sur votre épargne.

Suivez la performance de tous vos contrats (assurance vie, retraite, immobilier, défiscalisation) et re-versez facilement. Garantie 0 paperasse.

Meilleurtaux Partenaires L’application gagnante pour les professionnels.

Augmentez votre chiffre d’affaires immobilières, gagnez en efficacité lors des premières visites, développez votre business au delà de l’immobilier et travaillez votre image et votre réputation.

application meilleurtaux
fraude Vigilance fraude et accompagnement

Attention, vous pouvez être sollicités par de faux conseillers Meilleurtaux vous proposant des crédits et/ou vous demandant de transmettre des documents, des fonds, des coordonnées bancaires, etc.
Soyez vigilants · Meilleurtaux ne demande jamais à ses clients de verser sur un compte les sommes prêtées par les banques ou bien des fonds propres, à l’exception des honoraires des courtiers. Les conseillers Meilleurtaux vous écriront toujours depuis une adresse mail xxxx@meilleurtaux.com
Vous avez un doute sur l’un de vos contacts ou pensez être victime d’une fraude ? Consultez notre guide.