Une nouvelle tendance se dessine dans le secteur bancaire

nouvelle tendance digitale dans le secteur bancaire

L’avènement de la nouvelle technologie bouscule les habitudes des consommateurs. Le secteur bancaire figure parmi les premiers à comprendre cette tendance.

Dans les années 1960, le monde tournait définitivement la page de la Grande guerre. La précarité a laissé place à la prospérité. L’industrie de la consommation jette ainsi ses premières bases.

Les établissements bancaires se sont retrouvés dépasser par la situation, jusqu’à la création du DAB, une machine censée aider les banques à mieux gérer leurs clientèles. Les habitudes ont ainsi changé puisqu’il est désormais possible de retirer de l’espèce à toute heure. Les offres et les services ont évolué au fil du temps et les transactions en ligne sont devenues des nouvelles tendances.

Pour la petite histoire

L’idée de créer le DAB (Distributeur automatique de billets) est née du besoin de consommer davantage. chez les consommateurs. Les consommateurs aspirent à la possibilité de retirer du liquide à toute heure. De leur côté, les établissements bancaires trouvent en cet outil un moyen d’éviter les files d’attente aux guichets.

Par ailleurs, John Shepherd-Barron et James Goodfellow, deux ingénieurs écossais se revendiquaient chacun être à l’origine de la création du DAB. Barclays a jeté son dévolu sur le second qui a alors réalisé le premier automate en libre-service.

Celui-ci fut installé à Enfield Town (au nord de Londres), sur le devant d’une agence de la banque le 27 juin 1967. De l’autre côté de la Manche, un DAB a été mis en place à la Société Marseillaise de Crédit (actuellement Crédit du Nord).

Une nouvelle tendance

Le développement du DAB a bouleversé les habitudes des consommateurs. Le concept de la banque à distance s’est imposé comme un nouveau mode de consommation. Une nouvelle tendance favorisée par le fait que ces automates se sont très vite enrichis en matière de fonctionnalités (virement, dépôts, consultation de solde…).

Une étude menée par l’Observatoire de l’image des banques 2015 a effectivement révélé que seuls 21 % des consommateurs interrogés ont affirmé fréquenter leurs agences plus d’une fois par mois.

De même, si l’année 1985 a comptabilisé à quelque 186 millions de retraits, le chiffre est passé à 1,29 milliards en 2005. Ces dernières années, le développement accru des transactions électroniques ne fait que conforter la tendance. Le mobile fait désormais de l’ombre au DAB.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top