Les Français adoptent le concept des banques en ligne et de la banque mobile

banque numerique

D’après l’observatoire 2016 de la Fédération bancaire française, la transformation numérique commence à gagner du terrain en France.

Après le début de la crise des « subprime », les opinions positives des Français par rapport aux banques, dans un cadre général, ont chuté pour atteindre les 52% en 2010.

Depuis, les avis sont devenus de plus en plus favorables : 67% pour l’année 2015 pour se stabiliser sur les 68% en 2016. Parallèlement, la FBF annonce que 78% des Français gardent un avis positif pour les banques du pays, de même que pour le domaine bancaire en général.

Les banques françaises veulent améliorer leur image

Plus de la majorité des Français affectionnent encore la relation qu’ils entretiennent avec la banque traditionnelle. 60% d’entre eux en 2015, et 56% en 2016 préfèrent avoir leur conseiller personnel auprès de ces agences.

Mais le nombre des adeptes de ce système qui sont disposés à migrer vers une forme plus évoluée augmente progressivement. Allant de 22% à 29% sur une année, leur effectif a gagné 7 points.

Cela prouve que les Français ont adhéré au concept des grandes entités financières qui sont sur le point de délaisser le système des guichets pour s’intégrer dans le monde de la numérisation.

Les banques misent sur la sécurité de leur système

Les banques en ligne s’infiltrent gâce à l’utilisation progressive des canaux numériques par les Français. 79% des usagers consultent leur compte sur internet, 67% des propriétaires de compte effectuent des achats en ligne et 63% font des virements bancaires via le web ou les applications mobiles.

Face à cette concurrence des fintechs, les banques traditionnelles met en avant un argument de masse qui consiste à valoriser la sécurité de leurs services. 82% des Français pensent en effet que leur compte en ligne est en sécurité.

Chez les moins de 35 ans, ce taux atteint les 88%. Les statistiques démontrent que les jeunes sont plutôt à l’aise dans l’utilisation des comptes numériques.

Un concept pour les jeunes

Bien que la migration progressive vers le concept des banques en ligne soit remarquée dans un cadre général, ce sont les moins de 35 ans qui sont les plus atteints par ce phénomène.

En effet, si 49% de la masse populaire sont disposés à ouvrir un compte en ligne, 67% des personnes incluses dans la tranche d’âge mentionnée ci-dessus trouvent que cela relève d’une évidence. Mais ce décalage se fait sentir dans l’utilisation des guichets de banques.

En 2016, les moins de 35 ans qui visitent leur agence plus d’une fois par mois enregistrent un taux de 13% contre 20% l’année précédente.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top