Banques de réseaux et agrégation de comptes

banque de reseau

Les banques de réseaux ne boudent désormais plus les agrégateurs de comptes externes.

Proposer l’agrégation des comptes bancaires à leurs clients devient un enjeu majeur pour les banques de réseaux. En effet, selon une étude menée par un cabinet d’audit auprès de 2 000 personnes, ce service est utilisé par 9% des Français.

Cependant les établissements « en dur » se font distancer par les banques en ligne qui ont proposé le service depuis quelques temps. Ils semblent enfin réagir pour rattraper leur retard. Le Crédit du Nord ouvre le passage à ses confrères en annonçant le lancement de son offre Synthèse multibanque prévu le 1er novembre.

Deux banques initiatrices

Accessible sur ordinateur, Smartphone et sur tablette, le dispositif Synthèse multibanque du Crédit du Nord permet l’enregistrement de tous types de comptes (professionnels ou enveloppes d’épargne) pour une vision consolidée des soldes et des opérations effectuées.

Cette version basique sera enrichie dans un second temps. En effet, dans le courant 2017, plusieurs options complèteront l’outil. Citons entre autres la possibilité de personnaliser des alertes (lorsque le solde du compte dépasse un plafond par exemple), la catégorisation automatique des dépenses et des crédits ainsi que la récupération automatique des factures électroniques.

Pour fournir son offre, le Crédit du Nord tire parti de la technologie de Fiduceo, la start-up qui, comme lui, a été rachetée par Boursorama. Il est utile de noter que le Crédit du Nord n’est pas la première banque de réseaux à proposer le service d’agrégation de comptes.

En effet, il a été devancé de peu par HSBC France qui a lancé son offre HSBC Personnel Economy le 20 octobre dernier. Avec cet instrument, les clients de la banque bénéficient immédiatement de fonctionnalités assez complètes (capacité d’épargne, catégorisation de dépenses, alertes personnalisées, etc.). Gratuit, ce service est quant à lui le fruit du partenariat de HSBC avec la fintech Linxo.

De plus en plus d’acteurs s’y engouffrent

Les deux établissements sont ainsi les premières banques de réseaux à s’aventurer dans l’agrégation de comptes externes, déjà effective depuis quelques temps chez les banques à distance. Cependant, ils ne sont pas les seuls à négocier des partenariats avec les experts de l’agrégation.

Avec la collaboration de Linxo, la compagnie d’assurance MAIF a en effet mis en place un agrégateur de comptes. Lancé courant juin 2016, cet outil est baptisé Nestor. Par ailleurs, d’autres acteurs suivent ces informations de près. La fintech Grisbee fournit par exemple un « coaching patrimonial » à partir des informations collectées sur les différents comptes des particuliers.

Sur la base de ces dernières, elle réalise en fait des projections et simulations pour établir un diagnostic financier. Après avoir ajouté certains indicateurs (impôt, endettement…), la fintech propose aux particuliers une optimisation de leur situation financière en fonction de certains objectifs définis. Davantage d’établissements fourniront bientôt des services similaires.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top