BNP Paribas accélère sa transformation digitale

logo BNP Paribas

BNP Paribas continue de renforcer sa stratégie numérique.

Dans les trois ans à venir, le groupe envisage d’investir « vaillament » dans le digital. Une source proche de la direction confie que le groupe est désormais plus à l’aise dans le digital. Elle estime donc qu’il est temps pour eux d’accélérer leur stratégie numérique.

Ce sera d’ailleurs l’axe principal du prochain plan de l’enseigne qui sera présenté en début d’année prochaine. Gros plans sur le sujet !

Notre sélection des promos

Un groupe déjà très bien positionné dans l’univers des startups

BNP Paribas ne partira évidemment pas de zéro. L’année dernière, le groupe, avec sa cellule de veille technologique (l’Atelier), a lancé un accélérateur de startups Fintech et Assurtech ainsi qu’un accélérateur d’intrapreneurs (People’s LAB) qui sont hébergés dans des lieux dédiés (les WAI ou We Are Innovation).

Il est par ailleurs partenaire de l’organisation Numa, pionnière des accélérateurs en France, et du campus de startup, Partech Shaker. De surcroît, son programme de mise en relation des startups avec des ETI baptisé Innov&Connect, désormais opérationnel à l’étranger via une appli OpenUp, a développé ses relations avec l’écosystème des jeunes pousses et des innovateurs.

Le groupe a également été le premier à tester la technologie Blockchain qu’il a utilisé pour l’émission des futurs mini-bons des PME non côtés. Sans mentionner qu’il a aussi investi dans la startup américaine Digital Asset.

Je compare les offres bancaires

Innovations digitales, un levier pour « préparer la banque de demain »

BNP Paribas semble toutefois légèrement à la traîne par rapport à d’autres banques. C’est particulièrement le cas face à Crédit Mutuel Arkéa qui a signé de nombreuses collaborations avec plusieurs pépites françaises dont, entre autres, Leetchi, Younited Credit, Yomoni…

Pour rattraper son retard, le groupe prévoit d’« investir vaillamment » dans l’innovation numérique. Faut-il comprendre par là une intention de dépenser et de réaliser des acquisitions énergétiquement ou bravement face au danger ? Le fera-t-il dans une attitude offensive ou défensive face à l’assaut des Fintech et des Assurtech ? Rien n’est encore sûr à ce stade ! Ce qui est certain, c’est qu’il y aura bel et bien une enveloppe d’investissement numérique.

Le groupe a d’ailleurs confié avoir déjà investi plus d’un milliard d’euros en faveur du digital chaque année. C’est notamment le cas avec le lancement d’Hello Bank en 2013 qui est aujourd’hui une des meilleures banques en ligne. BNP Paribas communique par ailleurs sur les axes prioritaires en expliquant que le digital doit améliorer et faciliter l’expérience client.

Elle renchérit que BNP Paribas CIB sera également touchée par « la grâce du digital ». D’ici quatre ou cinq ans, la banque prévoit d’équiper les clients des salles de marché d’une sorte de console à la Bloomberg qui assistera l’investisseur par des recommandations. Ainsi, elle ambitionne également de transformer radicalement les métiers de la banque de marché.

Archives