Quel type de banque est plus clémente en termes de découvert ?

Autorisation de decouvert bancaire

Pour les particuliers, le découvert est à préférer au crédit renouvelable. Une tendance à peine ébranlée par les montants des agios et la commission d’intervention.

Le débit sur les comptes ordinaires de français se chiffre déjà en milliards d’euros au terme du premier trimestre 2016. Chaque fin de mois, deux français sur cinq se retrouvent effectivement avec un solde négatif. Les banques ne peuvent que s’en frotter les mains.

Les agios augmentent dès que le seuil autorisé est dépassé. Pour limiter les dégâts, beaucoup de français se ruent vers les banques virtuelles qui appliquent un taux jugé plus clément.

Les français, fervents adeptes de découvert ?

À la fin du 1er trimestre 2016, la Banque de France fait état de 7,6 milliards de débit sur les comptes ordinaires des particuliers. Entre 2006 et 2016, l’encours des découverts a connu une hausse de 22,5 %, du pain béni pour les établissements bancaires.

En effet, l’autorisation de découvert s’assimile, pour les banques, à un crédit à court terme qui représente très peu de risques, tout en étant une excellente source de rémunération. Si les conditions générales donnent un maximum de détails quant au calcul des agios, il faut être vraiment futé pour déchiffrer tout un lot de sigles et comprendre l’opération. À noter que chaque fin de mois, environ 40 % des français ont un solde négatif.

L’engouement des adeptes de découvert pour les banques en ligne

Les adeptes de découvert (autorisé) se ruent vers les banques en ligne. Une tendance qui s’explique par le taux appliqué : environ 8 %, contre 12 % à la Caisse d’épargne Ile-de-France, 14 % à la Banque postale et 16 % chez BNP Paribas.

En cas de découvert non autorisé, les banques virtuelles imposent un taux de 16 %, tandis que les banques traditionnelles montent à 18 %. Selon la Société générale, le taux annuel global effectif (TAEG) appliqué depuis le début du second semestre 2016 sera maintenu jusqu’à la fin de l’année.

Il varie entre 7,39 % et 19,91 % selon les tranches de découvert. Pour ne rien arranger, le dossier des commissions d’intervention se trouve désormais automatisé. La loi le fixe à 8 euros, une somme illustrant une déloyauté vis-à-vis des clients.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top