Quand les banques canadiennes s’attaquent au marché de l’identité digitale

Site Securekey

En collaboration avec un consortium de banques et d’opérateurs télécoms, SecureKey développe une « carte d’identité digitale ».

La Fintech canadienne SecureKey propose une solution innovante de gestion d’identité numérique destinée à aider les clients dans le partage des informations sensibles. Bénéficiant du soutien des six principales banques canadiennes (BMO, Scotia, Desjardins, RBC, CIBC et TD Bank), l’enseigne prévoit de lancer son offre au deuxième trimestre 2017, au Canada.

La pertinence de l’offre

Lorsque vous entrez dans un bar et que l'on vous demande de prouver que vous êtes majeur, vous utilisez votre permis de conduire.Et du même coup vous donnez accès à votre adresse, votre nom et une multitude d'autres informations qui ne vous sont pas demandées. Dans le monde physique comme sur Internet, les consommateurs ont tendance à éparpiller leurs données personnelles en donnant plus d'informations qu'il n'en faut

Greg Wolfond, directeur général de SecureKey

Selon lui, avec la recrudescence de la cybercriminalité, ces négligences deviennent davantage dangereuses pour les consommateurs et les entreprises. C’est sur ce point que la solution innovante de SecureKey intervient. Pensée pour assurer la gestion de l’identité numérique des clients, celle-ci leur permet de mieux filtrer les informations qu’ils partagent.

Le fonctionnement de l’outil

Baptisée Verified.me, la carte d’identité digitale de SecureKey sera accessible via les applications mobiles des clients qui souscriront le service de l’enseigne. L’outil donnera la possibilité aux utilisateurs de s’authentifier sans prendre en photo leur carte d’identité ni se déplacer en boutique.

Concrètement, l’activation du service permet aux abonnés une sélection d’une série de données personnelles dans leur application mobile. Celle-ci recensera tous les éléments relatifs à leur « identité numérique, notamment leur nom, leur date de naissance, leur adresse, leur photo d’identité, leur adresse e-mail, etc.

L’outil procède ensuite à une reconnaissance biométrique digitale ou faciale à l’issue de laquelle les usagers seront en mesure de partager leurs informations personnelles avec un prestataire. C’est ainsi par exemple qu’ils pourront communiquer ces informations à une banque à distance pour effectuer une opération en ligne (ouverture d’un compte, mise à jour de données…).

Nous voulons permettre aux consommateurs de reprendre le contrôle de leurs données et d'être pleinement conscients de la nature des informations qu'ils transmettent.

Greg Wolfond, directeur général de SecureKey,

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top