L’essor des Robo-Advisors dans le secteur bancaire

Main d'une intelligence artificielle cherchant à venir en aide

Simplifiant la vie des particuliers, les Robo-Advisors sont de plus en plus utilisés par les organismes bancaires.

Considérés comme des outils intelligents, les Robo-Advisors se chargent de gérer les épargnes des clients. Remplaçant les gestionnaires humains, ces robots créés par des institutions financières traditionnelles ou des Fintech ont séduit de nombreuses startups.

Moins chers qu’une main-d’œuvre humaine, ceux-ci permettent également de gagner du temps. Ils peuvent être employés par tous les particuliers, une fois qu’ils ont choisi l’établissement bancaire qui recoure à ce système. Ce sont des banques de renom françaises qui ont été les premières à l’avoir utilisée.

Des outils à la portée de tous

Les offres des Robo-advisors se diffèrent à travers leurs modes de gestion. Avec une gestion déléguée pour certains, l’épargnant bénéficie de recommandations à exécuter ou non en pilotant lui-même son portefeuille. Requérant peu d’efforts humains et des frais peu coûteux, ces robots fonctionnent grâce à une technologie automatisée.

Ces plateformes de conseil en investissement automatisées ont vu le jour aux États-Unis à la fin des années 2000. Permettant la gestion de son portefeuille par le client lui-même, ces outils valent 4 à 5 fois moins chers que les services d’un gestionnaire humain. Simples d’utilisation, ils utilisent des algorithmes puissants capables d’intégrer des données telles que les performances passées, le secteur, la volatilité, la zone géographique, etc.

Bon nombre d’épargnants optent pour ces outils considérés comme les successeurs des conseillers financiers et des brokers discount, d’après une analyse de Kearney. Mis à disposition des particuliers, l’utilisation de ces robots est facilitée par l’existence du Big Data.

Choisir un bon comparateur de banque en ligne

Pour choisir l’organisme bancaire qui correspond à ses besoins, le particulier peut utiliser un comparateur banque en ligne. Parmi les établissements proposés, certains mettent à disposition les offres des Robo-Advisors pour une gestion plus simplifiée du compte bancaire.

Ce sont les grandes banques comme ING Direct et Boursorama qui ont été les premières à utiliser ces robots. Les autres organismes suivent cette tendance si bien que la Deutsche Bank a fait découvrir son AnlageFinder en fin 2015.

Quant à l’Américain Charles Schwab, il a lancé son Schwab Intelligent Portfolios sur le Web. À noter que plus les banques vont se ruer sur ces outils, plus les startups vont en faire une acquisition. Certaines d’entre elles intégrant les Fintech se sont déjà lancées dans ce marché en Europe et aux Etats-Unis.

Choisir la Meilleure Banque

Comparez gratuitement et sans engagement plus de 160 banques en ligne et réseau en moins de 1 minute. Economisez jusqu'à 300€ sur vos frais bancaires

economisez jusqu'a 300€ sur vos frais bancaire
je trouve ma banque

Archives

back top